Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Messages : 5
Date d'inscription : 03/03/2011
Voir le profil de l'utilisateur

Faut-il faire un diagnostic d'après les seuls doutes d'une maman ?

le Jeu 3 Mar - 21:05
Je suis maman de 3 enfants.
Les difficultés de mon fils de 10 ans à entretenir des amitiés avec des copains de son âge (qu'il connait pourtant depuis la maternelle) m'ont poussée à rechercher à nouveau les caractéristiques du syndrome d'Asperger.
J'avais déjà découvert ce syndrome sur internet il y a 3 ans mais la description que j'y avais lu ("regard fuyant", "visage inexpressif") ne collaient pas avec mon fils même si d'autres aspects m'avaient interpellés (n'avoir qu'un centre
d'intérêt (Star War), organisation de rituels, non compréhension d'expressions figurées et reprise d'expressions entendues dans les films telles quelles dans la conversation, goût pour les chiffres, les codifications et les listes ) alors que son langage avait été simplement "un peu" tardif, sa motricité plutôt gauche...

Je viens de finir la lecture du livre "Le Syndrome d'Asperger : Guide complet" de Tony Attwood et beaucoup d'aspects qui y sont décrits me rappellent mon fils :
-
- trouble de l'alimentation (n'aime que très peu d'aliments)
- hypersensibilité (une simple pensée triste le fait pleurer)
- n'apprécie pas les nouvelles situations
- peut être très obstiné (dans le refus d'un changement de programme par exemple)

Pour tout ceux qui le connaisse, il est juste souvent "sur sa planète", un peu bizarre mais drôle et amusant.
Pour les maitresses, il est en retrait en classe, très calme mais désorganisé, très brouillon souvent rêveur mais il a de bonnes notes...
Rien de bien grave donc si ce n'est que les récréations deviennent depuis plusieurs semaines un calvaire (il est souvent seul, se fait insulter) et qu'il nous est difficile de l'imaginer l'année prochaine en 6ème dans un collège surpeuplé...

De votre expérience, est-ce que ce que je vous décris nécessite un diagnostic et quel est son intérêt pour l'enfant ?

Mon mari étant très sceptique, j'ai fait faire à notre fils le test ASQ en ligne - bien que pour adulte- (il a bien aimé répondre aux questions) : il a obtenu un total de 32 points. Ce score a-t-il une réelle signification ?

Merci de nous apporter vos éclairages...
Admin
Messages : 209
Date d'inscription : 24/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Faut-il faire un diagnostic d'après les seuls doutes d'une maman ?

le Dim 6 Mar - 13:54
Bonjour Jeanne,
Désolée pour cette réponse tardive. Oui, le livre de Tony Attwood m'a permis aussi de connaitre mieux le syndrome. Par expérience, et pour ne plus se questionner il est préférable de faire un diagnostic auprès de spécialistes.
Je sais qu'il n'est pas toujours facile d'avoir un rendez vous rapidement, mais il vaut mieux attendre plusieurs semaines auprès de personnes sérieuses et compétentes que d'entrer dans certaines associations qui se disent expertes et dont les prix de diagnostics dépassent les 450 euros sans compter que vous devrez payer pour des groupes d'habilités sociales qui vous coûteront plus de 200 euros par trimestre etc..
J'ai été moi même et d'autres qui se sont joint à Asperger Amitié, victimes d'abus de confiance.
L' Association Asperger Amitié essaye de soutenir et de guider les familles vers des structures sérieuses, chez des psychologues spécialisés et les guider dans des centres de diagnostics gratuits ou à moindre coût. Pour être sure de ne pas tomber dans un piège "Business"
ne jamais accepter de payer d'avance un organisme ou association qui vous le demande pour faire un diagnostic.

Je vous propose donc les démarches suivantes:
- pour un diagnostic gratuit
votre médecin traitant devrait faire un courrier concernant les difficultés de votre enfant et vous suggérant de vous orienter vers un spécialiste pour un diagnostic. Vous pouvez également joindre un courrier personnel concernant vos inquiétudes et écrire ce que vous avez écrit sur ce forum. Vous envoyez le tout au centre de diagnostic qui est souvent dans un service de recherche et spécialisé, et bien sur non psychanalytique. Vous aurez par la suite une consultation avec le psychiatre.

Vous pouvez aussi voir un(e) psychologue privé pour un diagnostic mais celui ci devra
être homologué par un psychiatre spécialisé du syndrome.
Le coût est plus important et très peu remboursé par la sécurité sociale. Le rendez-vous est plus rapide.

La démarche auprès de la MDPH (maison départemental de personnes handicapées) et la prise en charge se fera après le diagnostic.
Je pourrai vous orienter vers des adresses sérieuses, si vous me dites où vous habitez.

nb: un CMP ou CMPP (centre médicaux psychiatrique)ne connaissent pas le syndrome et n'ont pas de structures adaptées.

Je vous souhaite un bon dimanche et vous pouvez me contacter si vous le désirez. www.aspergeramitie.com
Messages : 5
Date d'inscription : 03/03/2011
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Faut-il faire un diagnostic d'après les seuls doutes d'une maman ?

le Lun 7 Mar - 12:56
Merci de votre réponse détaillée.
Je n'avais pas précisé que nous habitons dans les Bouches-du-Rhône, prés d'Aix-en-Provence.
J'imagine (mais peut-être à tort) que la visite chez un psychologue sera plus facile à vivre pour mon fils que d'aller dans une grande structure (c'est déjà difficile d'aller chez le coiffeur...).
Si j'ai bien compris ce que j'ai pu lire sur le forum, le coût du diagnostic est de l'ordre de 450 €, puis, si le diagnostic est posé, il faut consulter un psychiatre spécialisé qui officialise ce diagnostic.
Si vous pouvez m'indiquer des coordonnées dans ma région, ce serait formidable.
Merci d'avance.
Admin
Messages : 43
Date d'inscription : 24/07/2010
Voir le profil de l'utilisateurhttp://aspergeramitie.forumdediscussions.com

Re: Faut-il faire un diagnostic d'après les seuls doutes d'une maman ?

le Mar 8 Mar - 11:53
Bonjour Jeanne,

Tout dépend de ce qui est disponible dans votre région. Certaines structures publiques sont tout à fait efficaces et la prise de rendez-vous est rapide. Alors pourquoi payer si ce n'est pas nécessaire puisque si vous passez par un psychologue il faudra de toutes façons faire homologuer le diagnostic par un psychiatre ? Je vous invite à entrer en relation avec Jean-Marc Bonifay, président d'APACA (Autisme PACA) qui vous donnera toutes les adresses de confiance sur votre région. Jean-Marc est sans aucun doute LA personne à contacter. Vous pouvez le joindre en message privé dans ce forum où il a posté de nombreux messages sous le nom de Jean-Marc.

Bien à vous,
Claude
Messages : 5
Date d'inscription : 03/03/2011
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Faut-il faire un diagnostic d'après les seuls doutes d'une maman ?

le Mar 8 Mar - 14:46
Merci de votre réponse, je vais contacter Jean-Marc.
Messages : 9
Date d'inscription : 18/02/2011
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Faut-il faire un diagnostic d'après les seuls doutes d'une maman ?

le Mar 8 Mar - 16:49
Pas besoin d'aller jusqu'à payer 450€!! vous prenez contact avec le CRA de votre région et le diagnostic est gratuit. Il y a de l'attente, mais 450€ ça fait cher...!! What a Face
Messages : 5
Date d'inscription : 03/03/2011
Voir le profil de l'utilisateur

Suite de nos investigations

le Mer 30 Mar - 16:50
Nous avons eu le premier rendez-vous qui s'est très bien passé, mon fils était en confiance, il a pu bien s'exprimer.
La prochaine séance sera une "évaluation" de 3h qui permettra d'obtenir le diagnostic.
C'est vrai que c'est une somme (pour répondre à Belzébuth) mais nous avons le pesé le pour et le contre. L'avantage de voir une psychologue est que cela se fait plus sereinement que d'aller dans le service spécialisé d'un grand hôpital et le délai est rapide or nous arrivons vers la fin de l'année scolaire avec un choix crucial : quel collège ?
La maitresse de mon fils (la première qui semble vraiment s'être intéressée à lui) m'a fait récemment un portrait assez inquiétant, disant clairement qu'il est différent, pas intégré au groupe, souvent l'objet d'insultes (qu'elle punit sévèrement) bien qu'intéressant et pertinent en conversation privé... et qu'elle était très inquiète pour l'entrée en 6eme dans un collège "remuant".
Nous en sommes donc là aujourd'hui.
Merci de m'avoir poussée dans cette voie du diagnostic, c'était la bonne chose à faire.
Contenu sponsorisé

Re: Faut-il faire un diagnostic d'après les seuls doutes d'une maman ?

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum