-20%
Le deal à ne pas rater :
Multiprise Aukey PA-S14 avec protection parafoudre – Prise type F
39.99 € 49.99 €
Voir le deal

Aller en bas
avatar
violette75
Messages : 3
Date d'inscription : 31/01/2019

Ma fille est elle Asperger? Empty Ma fille est elle Asperger?

le Jeu 31 Jan - 8:15
Bonjour,

Ma fille (8 ans et demi) a été suivie pendant 5 ans par un psychiatre pour des troubles divers et variés sans que celui-ci ne pose de diagnostic (quand j’ai parlé d’asperger, le psychiatre a réfuté en disant que si elle l’était, elle ne se collerait pas à moi comme elle le fait). J’ai décidé d’arrêter les séances et de l’emmener voir une psychologue. Celle ci après 2-3 séances m’annonce qu’elle est Asperger. Seulement voilà, elle ne correspond pas exactement à la description que je lis dans les livres (pas de voix pédante/monotone, pas de problème de motricité fine (ok elle est très maladroite mais bon etc...). Il semble qu’elle arrive à apprivoiser certains de ses symptômes mais d’autres apparaissent. Toujours est il que sa sœur jumelle et moi-même vivons un enfer depuis qu’elle a environ 3 ans (je suis mère célibataire).

Tous les médecins/profs qui ont pu la croiser me parle d’une enfant très intelligente mais je n’ai pas fait de test de QI n’en voyant pas vraiment l’intérêt (d’autant que non, elle ne récite pas le dictionnaire par cœur/ce n’est pas un petit génie).
:
- elle a toujours eu une grande sensibilité aux matières: impossible de lui faire mettre des chaussettes sans que ça prenne une heure, et des hurlements; par contre, elle peux aller à l’école avec des chaussettes dépareillées;
- Elle a une perception très spéciale de la température (elle peux aller skier avec seulement un t-shirt sous son blouson quand il fait -20C, mais prend des douches brûlantes, peux tout à coup passer à l’avant de la voiture quand je suis sur l’autoroute pour mettre l’A/C quand elle a chaud)
- a mis des années avant d’accepter de se laver le visage (en particulier les yeux), ne supporte pas qu’on la coiffe, qu’on la touche (mais accepte de se laisser coiffer si c’est la maîtresse), mais en grande demande de câlins);
- a besoin qu’on soit tout le temps avec elle (mais pas trop près), aux toilettes, sous la douche etc...
- pique des colères et ne reconnait jamais son tort (c’est toujours la faute des autres)
- Elle pique sans cesse des crises pleines de hurlements et de gestes violents (qui durent des heures), pour tout et rien. Elle se cogne la tête contre les murs quand ça arrive et nous ne pouvons jamais le prévoir.
- Elle a été monomaniaque dans son alimentation (concombre, viande, pomme) mais depuis 1 an commencé enfin à goûter à d’autres aliments
- a mis plusieurs années à comprendre qu’il fallait dire pardon quand elle était violente avec moi ou sa sœur, elle le dit maintenant mais je ne suis pas sure qu’elle comprenne le sens car le dit en hurlant;
- à l'école, elle se comporte de manière absolument parfaite, elle a toujours été la chouchou de ses maîtresses. Mais elle est incapable de comprendre des consignes. C’est la maîtresse qui doit sortir ses cahiers. Elle est très désorganisée, perd tout mais on me fait part de son intelligence et de sa vivacité d’esprit (tout en étant très lente à l’ecrit)
- a chaque changement d’établissement scolaire, elle se trouve immédiatement une meilleure amie, avec qui elle se montre très dirigiste et qui finit par la laisser tomber. Elle ne comprend pas que sa meilleure amie puisse avoir d’autres amies. Elle le vit comme une sorte de trahison.
- à la maison, c'est l'inverse. Elle est totalement insupportable et pique crise sur crise. Elle n'arrive pas à accepter son statut d'enfant, ne comprend pas pourquoi elle ne peut être sur un pied d'égalité avec moi. Combien de fois l’ai je traité d’insolente !
- elle ne comprend pas que l'on ne puisse pas deviner ce qu'elle a dans la tête. Elle va poser une question 10 fois et finir par s’énerver de manière violente alors que nous ne comprenons pas le sens de sa question
-elle demande parfois de répéter 10 fois la réponse jusqu’à ce qu’elle obtienne de nous la réponse avec la bonne intonation. Il faut surtout qu’on la regarde pour être sure qu’on s’adresse à elle (mais parfois se met en colère quand on la regarde...)
- elle est très angoissée par le moindre changement (d'environnement, d'habitudes).
- elle est très immature, émotionnellement elle a peut être 5 ans (versus 8 ans et demi), est complètement obnubilée par les animaux qui sont les seuls à trouver grâce à ses yeux (en particulier les chiens et les chevaux)
- elle peux rester mutique et se cacher derrière moi alors même qu’on est avec de la famille qu’elle voit pourtant régulièrement

En tant que parents d'Asperger fille, ou adultes Asperger, qu'en pensez-vous ?

J’ai probablement du oublié encore certaines choses mais je pense avoir planté le décor.

Merci pour vos réponses.
avatar
poussin
Messages : 1
Date d'inscription : 12/02/2019

Ma fille est elle Asperger? Empty prenez rendez vous au CRA le plus proche de chez vous

le Mar 12 Fév - 19:45
Bonjour, j'ai un fils de 9 ans qui a été diagnostiqué Asperger à l'âge de 6 ans.
Les signes de votre fille sont IDENTIQUES à ceux du mien.
Le diagnostic est un vrai parcours du combattant.
J'ai toujours "su" que mon fils était Asperger, mais aucun pédopsy ne m'écoutait vraiment, et je m'entendais répondre "mais non, votre fils n'est pas autiste". On me parlait de TDAH (trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité) + trouble oppositionnel + anxiété, ce qui était tout à fait concordant, mais il y avait d'autres signes en plus, que certains appelaient "traits autistiques".
Je vous passe les réflexions du style "vous êtes une maman anxieuse (oui, et pour cause)"; "arrêtez de vouloir être une maman parfaite"; "votre fils restera toujours un mystère".
J'ai finalement pris RV au Centre de Ressource Autisme de ma région (car les CRA sont les seuls à pouvoir porter le diagnostic).
Après deux consultations (espacées de 3 mois) avec un pédopsychiatre, on m'a enfin proposé une évaluation... sur une liste d'attente de plusieurs mois. L'évaluation est laborieuse longue et pénible (multiples tests et questionnaires pour l'enfant et les parents); mais elle m'a permis d'obtenir un diagnostic précis, et de pouvoir ENFIN comprendre les réactions de mon fils. La prise en charge a été aussi adaptée, et a permis à mon fils de faire de gros progrès... Il a toujours besoins d'un suivi, d'encadrement, d'aménagements scolaires, mais il continue à progresser chaque jour!
Comme il a quand même un TDAH, il a un traitement qui permet de diminuer certains signes, et de rendre le quotidien plus "gérable"...
Le diagnostic permet aussi à l'entourage et aux enseignants d'y voir plus clair, d'essayer de le comprendre et de s'adapter à lui.
Donc je me permettrai un seul conseil: foncez au CRA et tenez le coup!!! Ne baissez pas les bras, et quand vous êtes désespérée comme j'ai pu l'être à certains moments, pensez au fait que vous avez une fille EXTRAORDINAIRE (dans tous les sens du terme)!!!
Karine, maman d'un enfant pas comme les autres
avatar
MamanFourmi
Messages : 3
Date d'inscription : 05/10/2016

Ma fille est elle Asperger? Empty Difficile de diagnostiquer une aspergirl

le Mar 12 Fév - 20:10
Bonjour Violette,

Voici une vidéo qui pourrait vous intéresser:
https://www.youtube.com/watch?v=nFGQrvF34oY

Et un document de l'éducation nationale dont la définition très large a répondu à mes attentes:
http://media.education.gouv.fr/file/ASH/57/5/guide_eleves_autistes_130575.pdf

De mon côté, je me suis adressée à un pédopsychiatre qui n'était pas spécialiste mais qui a eu la gentillesse de m'adresser à son tour vers des neuropsychologues qui ont fait les bilans spécifiques. J'ai ensuite fait valider le diagnostic auprès d'un hôpital avec un service expert asperger.

Bon courage!
avatar
violette75
Messages : 3
Date d'inscription : 31/01/2019

Ma fille est elle Asperger? Empty Re: Ma fille est elle Asperger?

le Ven 15 Fév - 7:46
Merci pour vos réponses. Il est vrai que moi aussi je me dit que peut être elle n’a qu’une multitude de choses (TDA, TOC etc...) sans être Asperger. Je me dis aussi que c’est peut être une enfant tyrannique. Mais je me rends bien compte que dans certaines situations, quelque chose cloche. Mais seuls les proches le ressente, et c’est là la difficulté.
avatar
Maxime Lacaze
Messages : 79
Date d'inscription : 08/01/2018
Age : 66
Localisation : languedoc

Ma fille est elle Asperger? Empty message en mp aux 3 mamans

le Mar 19 Fév - 20:17
Bonsoir les mamans

Bon courage

Max

(vous avez toutes les 3 le même message en MP
avatar
Maxime Lacaze
Messages : 79
Date d'inscription : 08/01/2018
Age : 66
Localisation : languedoc

Ma fille est elle Asperger? Empty A Toutes les mamans

le Lun 25 Fév - 11:26
Bonjour à toutes les mamans

J’avais initialement adressé ce message en MP à ’’Maman Fourmi ’’, et puisqu’elle ne vient plus sur ce site, autant que d’autres mamans le lisent. Ça leur permettra de voir combien il est difficile en tant qu’autiste et à travers de simples écrits de se reconnaitre dans la description d’un enfant et pourquoi pas livrer aux mamans nos propres expériences, nos propres ressentis pour les aider à mieux comprendre leur enfant.



Message que j’avais adressé à Maman fourmi

A la lecture de votre message, j’ai pensé immédiatement : « Enfin, une maman, qui dit simplement, presque drastiquement, une expérience vécue, presque un mode d’emploi, auprès de vrais professionnels du corps médical (pédopsychiatre, neuropsychologue, et hôpital service expert asperger), sans dissimuler l’éventualité d’un erratique parcours, par le petit mot final: ‘’bon courage’’.

Je suis tellement las, épuisé même, de lire des quasi publicités, pour des associations tels les CRA et autres, où s’agglutinent diverses nouvelles professions ‘’psy’’ crées par des universités et fac de ‘’psyco’’et leurs diplômés en mal d’emplois, et dont l’objectif clairement avoué est ‘’d’apporter un soutien à l’entourage de l’enfant autiste’’. On dit clairement : « aider l’entourage », pas l’enfant.

- ‘’On’’ s’occupe de ceux qui souffrent et peuvent l’exprimer = (les parents).
- ‘’On’’ fait du coatching et non de la thérapie.


Faut-il encore et encore rappeler que le coatching (contrairement à la thérapie) n’essaie pas de connaître l’origine du problème. Il propose des méthodes d’action pour gommer les apparences.

1°) sous-traitance du coatching : On propose aux parents qu’une batterie de prétendus thérapeutes se substituent à eux, faisant disparaître le handicapé, en apparence le handicap. Et ainsi… loin des yeux….. On a soulagé les parents. etc.

2°) apprentissage du coatching : On propose aux parents d’apprendre des méthodes d’interactions et de relations avec l’enfant dont le seul but est de soulager la vie familiale au seul profit des parents. Camisole sociologique de l’enfant confortée quelquefois par un apport de médicament (camisole chimique).

-----------------------------------------------------------

Pour en revenir à votre message à Violette, j’ai donc regardé les vidéos que vous proposiez et après leur lecture (surtout celle de l’éducation nationale), j’ai ressenti un certain malaise. En effet, je ne me suis pas du tout reconnu dans l’enfant qui servait d’exemple. C’est un autiste avec des handicaps lourds très visibles ; nous ne sommes pas tous dans ce cas.

J’ai alors réalisé à quel point, les mots peuvent être trompeurs. En effet, après avoir lu vos anciens messages, je m’étais fais à l’idée que votre enfant pouvait avoir quelques traits de ressemblance avec ce que j’étais dans ma jeunesse. S’il y a effectivement une similitude entre l’enfant de la vidéo et votre fils, je ne peux que me considérer comme un privilégié.

Pour que compreniez quel type d’autiste j’étais, je suis et je reste Je vous invite à regarder « LE MUR ou la psychanalyse a l'épreuve de l'autisme », https://www.dailymotion.com/video/x16d4fv et d’aller directement à 3’58’’ (3 minutes 58 secondes), où un enfant ‘’Guillaume’’ se présente.
J’étais, enfant, exactement identique à ce gamin Guillaume, une espèce de « tête à claques ». Je n’ai pas changé et en réfléchissant ça transpire dans mes écrits, toujours aussi vindicatif, toujours un peu « donneur de leçon » ;………. « Monsieur je sais tout ».

Mais c’est ça… ou je meurs.

Amitiés à toutes

Max

Contenu sponsorisé

Ma fille est elle Asperger? Empty Re: Ma fille est elle Asperger?

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser