Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée

Partagez
Aller en bas
Messages : 1
Date d'inscription : 23/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

besoin de parler de ma relation avec mon papa aspie

le Ven 23 Fév - 22:31
bonjour à tous, je suis heureuse de venir sur ce forum et d'avoir l'opportunité d'échanger avec vous!

j'ai toujours eu une relation très difficile avec mon père, je ne comprenais pas pourquoi il ne me regardait pas dans les yeux, pourquoi il ne me parlait pas, ne me prenait jamais dans ses bras, pourquoi son visage était inexpressif (selon mes critères!)...cela a nourri une incompréhension terrible, une colère terrible et de gros désordres par conséquent dans ma vie.

J'ai 38 ans, il y a très peu de temps, j'ai vu une psy qui a insisté sur le fait que mon père était très très probablement aspie, au vue de tout ce que j'ai raconté à propos de lui. Elle est bien formée à ce sujet, elle a fait des séminaires avec Tony Attwood, et une partie de son travail consiste à faire passer des tests pour diagnostiquer les aspies
Je ne venais pas du tout la voir pour ça, mais parce que cette dame est spécialisée aussi dans le "haut potentiel intellectuel" J'ai été diagnostiquée hpi sur le tard, et je consultais cette dame pour m'aider à gérer certaines de mes "spécificités" et notamment mon problème principal : je me sens complètement décalée du monde et des sujets d' "interêt "commun", les gens me trouvent étrange avec mes sujets d ' interêt "prétendument intello", et cela m'exaspère. Aussi, je suis extrêmement émotive et cela me gène beaucoup au quotidien.

Donc suite aux dires de cette psychologue par rapport à mon père, Ma mère, mes tantes, mère et moi nous sommes beaucoup renseignées sur le syndrôme d'asperger (documentaires, lectures, forum, blog d'aspie), et avons toutes été frappées par l'évidence que mon père est aspie
(soit dit en passant, j'ai un grave problème de reconnaissance des visages et je ne comprends strictement rien au second degré, j'ai lu que beaucoup aspies vivent ça et j 'échangerai bien avec sur ces deux sujets, cela dit ma psy pense que ce sont des traits légèrement aspie que j'ai, mais pas du tout un vrai SA)

J'ai compris par rapport à mon père (qui n'a pas été testé officiellement, je précise!) que je pouvais ENFIN arrêter de lui en vouloir! En effet, si son attitude est infernale pour moi, il n y peut rien!! (à supposer qu'il soit aspie mais ça paraît tellement évident) Je cesse enfin de lui en vouloir sur tout, et ma vie va mieux. Personne n'a jamais évoqué l'idée qu'il soit aspie avant cette psy (d'où 38 ans d'incompréhension!!!!) et j'imagine qu'il n' en a lui même jamais entendu parler! ...je demande bien si je dois lui en parler...il a 67 ans et j'ai peur que ça soit hyper bizarre pour lui d'apprendre qu 'il pourrait avoir ça, qu'en pensez vous??? en même temps je me dis qu'il serait peut être très soulagé lui aussi de savoir pourquoi il se sent très en difficulté relationnelle? De savoir que "ça n'est pas sa faute" pourrait l'aider peut être...je ne sais que penser...Pourriez vous me donner vos avis??
Aussi, j'aimerai BEAUCOUP échanger avec des personnes non aspie qui ont un parent aspie comme moi (ou en tous cas un parent très fortement supposé aspie, car je répète que mon père n'a pas de diag officiel)
J'aimerai aussi parler avec des parents aspie qui ont un enfant non aspie ( la même "configuration" que mon père et moi en gros),
Voilà j'attends vos réponses avec impatience!!
Messages : 50
Date d'inscription : 08/01/2018
Age : 65
Localisation : languedoc
Voir le profil de l'utilisateur

papa aspie

le Sam 24 Fév - 5:11
Bonjour et bienvenue

Enfin!!!! merci!!! merci!!! merci de votre post!!! Je vais le faire lire à ma fille (44 ans)
A très bientôt
amicalement

Max
Messages : 33
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Marne
Voir le profil de l'utilisateur

Bienvenue

le Mar 6 Mar - 23:58
Bonjour nalini,

La compréhension de ses propres spécificités et en particulier le fait qu'elles ne soient "pas de notre faute" comme vous le dites est, il me semble, systématiquement un moment charnière dans la vie de tout Aspi.
Je pense que cela serait favorable à votre père de passer des tests ou ne serait-ce que s'y intéresser.
Reste évidemment à déterminer la manière qui lui correspond, les étapes, le processus à enclencher.
Je pense que vous avez une bonne appréhension de ce que ce genre d'informations et prise de conscience peuvent générer chez votre père, mon avis est qu'il faut vous faire confiance si vous sentez que cela peut le soulager comme c'est le cas chez beaucoup de gens.

L' approche du sujet par l'explication de la compréhension et l'acceptation que cela vous provoque me semble le meilleur, comme vous le faites avec nous. N'ayez craintes =)

NB : je un suis neurotypique proche d'Aspergers.
Messages : 3
Date d'inscription : 25/08/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Question

le Jeu 8 Mar - 16:04
Bonjour, si tu habites autour de Nantes j'aimerais avoir le numéro de Tel de ta spy pour la rencontrer car je cherche une personne ayant ces compétences dans cette région.
Merci pour ton aide
Messages : 1
Date d'inscription : 16/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: besoin de parler de ma relation avec mon papa aspie

le Ven 9 Mar - 0:45
Bonsoir,

J'ai 38 ans, diagnostiquée aspi il y a quelques mois. Je suis maman de 2 enfants non aspi (garçon 13 ans et fille 11 ans).

Si vous voulez parler, ou si vous avez des questions n'hésitez pas

Maggy
Messages : 50
Date d'inscription : 08/01/2018
Age : 65
Localisation : languedoc
Voir le profil de l'utilisateur

Maggy Messages : 1 Date d'inscription : 16/11/2017 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Re: besoin de parler de ma relation avec mon papa aspie

le Ven 9 Mar - 8:18
Bonjour Maggy

Bien sur !!! que j’aimerai savoir…. (et je ne dois pas être le seul.


Je suppose que pour avoir été diagnostiquée à 38 ans, ça ne t’est pas arrivé « par hasard ». Le besoin ou la nécessité d’une explication d’un décalage, d’une souffrance, ressentis par toi ou exprimés par tes enfants.

Pourrais-tu nous dire ton vécu, et ton approche (ton perçu) de ton handicap ? la perception et la réaction « apparente » de tes enfants.

Merci

Amicalement

Max
Messages : 7
Date d'inscription : 05/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: besoin de parler de ma relation avec mon papa aspie

le Ven 9 Mar - 12:09
Bonjour,

Ton témoignage est vraiment précieux et poignant, je suis peut être dans un cas similaire au tient, actuellement en cous de diagnostic pour savoir si j'ai bien un TSA, je suis persuadé que mon père est également atteint de TSA, je pense même que c'est quelque chose d'assez commun dans ma famille coté paternel !

Et j'avais les même problème que toi, mon père a des symptômes encore plus évident, en particulier la réticence au toucher même avec ses proches et pleins de bizarreries, de comprendre qu'il soit probablement atteint de TSA quelque part cela m'a rassuré car en dehors de cela il a fait beaucoup d'efforts pour moi et continue d'en faire , il faut le juger sur l'ensemble de ses actes pour le comprendre.

Et j'ai exactement le même soucis que toi , je ne sais pas quand exactement j'aurai un résultat définitif me concernant, mais je me pose également la question de savoir si je dois lui en parler ou pas.

Je pense que c'est important, à mon avis en vieillissant on est moins attentif et globalement on a juste plus envie de cacher notre différence, à mon avis sa différence se verra encore plus avec l'age et j'ai pas envie que cela soit confondu avec une autre maladie !
Contenu sponsorisé

Re: besoin de parler de ma relation avec mon papa aspie

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum