Partagez
Aller en bas
Messages : 41
Date d'inscription : 08/01/2018
Age : 64
Localisation : languedoc
Voir le profil de l'utilisateur

Immaturité: Reproche fait aux Aspergers

le Jeu 1 Fév - 3:54
Le manque de maturité, (critique faite souvent aux aspergers) confondu avec notre besoin indéfectible que les choses dites ou écrites soient précises, m'amène à vous raconter une anecdote vécue lors de ma jeunesse.


En ce mois de septembre 1969, 1ère heure, et 1er cours de seconde, au Lycée. C’est un cours de Français qui devait durer 3 heures. Le prof se présente :

- «  Je suis votre professeur de Français et de Latin, je m’appelle Monsieur De Brouk…. ; Vous apprendrez rapidement qu’on me surnomme Trissotin ; … Vous comprendrez en cours d’année, pourquoi. »

- « Vous allez prendre chacun une feuille ; vous allez inscrire en haut en gauche votre nom et votre prénom, et vous allez mettre cette feuille en évidence devant vous, en haut et à gauche de votre table. Je vais passer, me promener entre les tables et à la fin de ce cours, je devrais connaître vos noms et prénoms et je devrais être capable de vous reconnaitre. »

- « Vous allez maintenant prendre deux doubles feuilles sur lesquelles  vous allez disserter, sur le sujet suivant : (Il se retourne et écrit au tableau) :         IL FAUT TOUJOURS ATTACHER SON CHAR A UNE ETOILE.

- Vous avez deux heures et quarante cinq minutes ; Ecrivez votre nom et votre prénom en entête de vos doubles feuilles.

Je ne comprenais pas. Mon voisin de table, par chance un redoublant, semblait hilare. Je lui demandais : « ça veut dire quoi ? ». Il me répondit : « Il faut toujours avoir un but dans la vie »

Alors sans aucun mode d’emploi de  ce qu’était une dissertation, moi qui n’avais jusque là fait que des rédactions, j’ai tenté de « disserter » pendant deux heures ¾ sur ce sujet.

Quelques jours plus tard, la remise de nos copies, notées et annotées par ce prof, distinguait 4 catégories soit 4 notes, à savoir :

- Zéro, pour ceux qui avaient rendu feuille blanche

- 1/20 pour les « hors sujet ».

- 7/20 pour ceux qui n’étaient pas « hors sujet », mais n’avaient pas eu le recul nécessaire, pour comprendre et traiter correctement le sujet.  

- 11/20 pour les deux élèves qui avaient compris le sujet, sans le traiter correctement.

Avec la note de 1/20, je  faisais parti bien sur des « hors sujet ». Le prof avait annoté ma copie, soulignant mon « immaturité » cause évidente de mon incapacité à avoir su faire la différence entre un but (qui peut être atteint) et un idéal (une étoile)

Il est vrai que ceux qui avaient eu 7/20, avaient traité : Il faut avoir un idéal dans la vie. Et en effet, un idéal, comme une étoile, ça ne s’atteint pas.

Les deux élèves qui avaient obtenu 11/20,  avaient traité du sujet suivant : Il faut avoir un idéal, mais ce n’est pas l’objectif qui compte, c’est le chemin parcouru.  (et la manière.... et les relations avec les autres)


Presque 50 ans plus tard, je suis dans l’impossibilité de trouver derrière les mots un sens qui n'est pas le sens premier, alors  que les NT comprennent tout ceci sans grande difficulté.  

Voila, voila...

Amicalement

Max
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum