Derniers sujets
Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Messages : 1
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 17
Voir le profil de l'utilisateur

Maelis, 17 ans et des doutes... (appel à l'aide)

le Lun 31 Juil - 20:38
Bonjour!
Je m'appelle Maëlis, j'ai 17 ans et j'ai découvert le syndrome d'Asperger il y a deux ou trois mois, et depuis je ne cesse de faire des recherches là dessus...
Je l'ai découvert en faisant des recherches sur la psycho, un domaine qui m'a toujours intéressée pour me comprendre moi-même, en premier lieu... Et je suis tombée sur un témoignage, une femme qui parlait de son parcours, de ses difficultés, et je me sentais tellement concernée, que je sentais mon coeur battre très fort dans ma poitrine, j'allais peut-être trouver une explication à mes propres difficultés... Et arrive le moment où elle parle du syndrome en lui-même, et là c'est tout un tas de questions qui me viennent à l'esprit, et un grand, grand doute. Elle donne un lien du test qui lui a fait entamer une démarche de diagnostique, je clique, je le passe, le résultat indique une forte possibilité que je sois asperger (ce n'est pas un test clinique, donc évidemment il ne m'assure rien). Alors je me mets à pleurer, à pleurer pendant des heures, en passant en revue wikipedia, journaldesfemmes et autres sites donnant définitions, symptômes, etc. sans parvenir à cesser de pleurer, parce que plus j'en lis, plus je me sens concernée, et c'est un mélange très confus de soulagement, de peur, mais toujours de doute...
Aujourd'hui, je continue jour après jour à me renseigner, lire des articles, des témoignages, regarder des documentaires, encore d'autres témoignages, traîner sur ce forum-ci...
Puis, j'ai fini par en parler avec mes parents. Et là, le clash : ma mère me dit "arrête ton cirque, tu es pas autiste, j'ai travaillé avec des gens qui côtoyaient des autistes, tu aurais été diagnostiquée depuis longtemps...". J'essaie de l'inviter à se renseigner, mais pas moyen d'avoir une discussion, surtout que je me mets à pleurer dès que j'essaie d'exprimer ce que je ressens... Alors je n'essaie même plus.
Evidemment je passe deux jours à tout remettre en question encore une fois, revoir encore d'autres témoignages en essayant cette fois-ci de prendre les arguments contraire, pour dire que je ne suis pas aspie, mais j'en viens à nouveau à la conclusion que je ne vois que ça comme explication... Comme explication au fait que je me sente si décalée par rapport aux autres depuis l'école primaire, que j'aie passé le plus clair de mon temps seule lors de mes années collège, que j'aie même fait deux dépressions à cause de la solitude, qu'aujourd'hui encore je n'ai que très peu d'amis, je préfère encore rester seule, j'écourte les discussions SMS, quitte à perdre des amis qui mont reproché de ne pas prendre de nouvelles pendant les vacances scolaires, et au lycée je me réfugie au CDI, préférant ne rien faire seule plutôt que de m'amuser avec des gens... c'en est devenu absurde. Les gens qui me trouvent bizarres, qui ne me comprennent pas, et mon incapacité à intégrer des "groupes" (vous savez comment c'est, le lycée...)
Enfin bref... je ne me prétends pas vraiment asperger, je doute encore, je veux dire, et si je me trompais? Et si ma maman avait raison ? Les mamans ont toujours raison, normalement... Et de toute façon je ne peux pas donner de preuve à ma maman, je ne peux pas faire de démarche diagnostique sans l'aide de mes parents, et j'habite en Sarthe, je ne sais pas si en Sarthe il y a des psy en capacité d'établir un diagnostique...

Si vous avez lu jusque là, j'aimerais avoir votre avis, vos conseils, ou même si quelqu'un voudrait en parler avec moi ça m'aiderait vraiment, je me sens tellement... perdue. Je vous remercie ♥
Messages : 5
Date d'inscription : 05/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Maelis, 17 ans et des doutes... (appel à l'aide)

le Lun 7 Aoû - 15:06
Peut-être que la meilleure chose à faire est d'attendre d'être assez indépendante pour entreprendre seule les démarches pour un diagnostique, et participer à des rencontres entre Asperger.

Cependant un manque d'intégration n'est pas spécifique au SA, ce que je peux te conseiller si tu te sens un peu seule, c'est de cultiver ton domaine d'intérêt, tu finiras forcément par te trouver des amis grâce à tes compétences, le lycée n'est que temporaire.
Messages : 4
Date d'inscription : 08/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Maelis, 17 ans et des doutes... (appel à l'aide)

le Mar 8 Aoû - 7:51
Bonjour Maelis, je pense que le plus simple pour toi serait de contacter le CRA (Centre Ressources Autisme)
le plus proche de chez toi, et de demander à passer une évaluation.
Vois tu un psy au CMPP ? Si oui il/elle peut t'aider si tu lui en fait la demande. Par contre c'est très long (plusieurs mois...)
donc ne t'attends pas à une réponse rapide !

En ce qui concerne ce que te dis ta maman, personne ne peut savoir de l'exterieur si quelqu'un est autiste. Le "trouble" (ou la différence) peut être parfaitement invisible ou au contraire très visible... Cela dépends des gens. Les troubles autistiques sont un spectre, un "dégradé" continu, les symptômes peuvent pas mal varier d'une personne à l'autre.

Si tu te poses tant de questions, le mieux est de passer des tests et d'avoir un diagnostic.
Ce sera oui ou peut être non, mais au moins tu sera fixée et tu pourra avancer en sachant mieux ce que tu as.
Peut-être devrais tu l'expliquer (gentiment) à ta maman ?

En ésperant t'avoir aidé un peu, bises :-)
Contenu sponsorisé

Re: Maelis, 17 ans et des doutes... (appel à l'aide)

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum