Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Messages : 1
Date d'inscription : 17/08/2016
Age : 47
Localisation : cote d'or
Voir le profil de l'utilisateur

suis je fou ou suis je austiste ?

le Mer 17 Aoû - 22:01
Bonjour,

Je m'appelle Sylvain, j'ai 46 ans et je travaille dans le service comptable d'une collectivité territoriale. Suis je autiste ? Suis je touché par un TED ? Je me pose la question. That is the question.

A la fin de l'année 2015, à l'occasion d'une ballade sur internet, j'ai effectué des recherches sur les problèmes de communication et les problèmes de socialisation. A chaque fois cela m' amena sur le syndrome d'asperger. Cela fait maintenant à peu près deux mois que j'ai effectué d'autres recherches sur ce syndrome, il a bien fallu me rendre à l'évidence : on parle de moi là-dedans.

J'ai toujours eu un tempérament solitaire, je suis enfant unique, ça aide ; je ne me suis jamais vraiment senti attiré par les autres, alors qu'il semble que l'on m'ait jamais vraiment rejeté. Pourtant j'ai toujours eu un comportement un peu décalé avec les autres. Les choses se sont bien passées jusqu' à l'âge de 16 ans ; et c'est là que les choses ont pas mal dégénéré. A partir du lycée. J'ai été la tête de turc de la classe. Ma vie d'adulte a été jalonnée de tout un tas de problèmes sociaux, je l'ai payé très cher dans la vie professionnelle, j'ai travaillé très longtemps en CDD et missions d'intérim, je ne sais même plus combien de fois les entreprises ne m'ont pas gardé pour cause de problèmes de communication ; cela m' a été dit textuellement, à la lettre. Et franchement, je ne comprenais pas du tout ce que l'on voulait me dire, sachant que je faisais correctement mon travail.

Je suis passé par une dépression assez sérieuse, je suis même passé très près de la conséquence fatale. Mais je m'en suis sorti quand même. J'ai peu d'amis, ma vie est assez solitaire.

Je me reconnais très bien dans certains symptômes du syndrome d'asperger ; problèmes de communication et de sociabilisation, le centre d'intérêt, très exclusif, d'ailleurs quand je parle à des gens, c'est le sujet de conversation (c'est l'histoire) ; les symptômes tels que l'hyper sensibilité sensorielle, la manie des rituels, cela ne me touche pas, ou alors à basse intensité. J'ai une tendance à l'hyper émotivité, et je suis particulièrement impulsif. Ma psychomotricité semble correcte, quoiqu'un peu approximative, c'est dingue tout ce que je peux casser; parfois en marchant chez moi, ça m'arrive de me cogner contre les mûrs !!

On dit de moi que je parle bien, et ça c'est vrai, ça rend même carrément rédhibitoire d'avoir des conversations avec les gens.

Mais avec le temps, je suis parvenu à atténuer ou à camoufler un certain nombre de choses, par exemple, je suis bien à l'aise au téléphone, ma timidité à quasiment disparu, parfois ça revient, mais c'est plutôt rare.

Actuellement, je suis arrivé à une étape où il faut que je trouve des réponses, et notamment celles là : qui suis-je ? Pourquoi suis-je aussi décalé par rapport aux autres ?

J'ai effectué des tests en ligne, j'ai procédé à un auto diagnostic, mais cela ne reste que des tests.

J'ai fais le test « aspies quiz » : il y a deux résultats à chaque fois (F pour fort et f pour faible) : AQ : F = 61/100 et f = 33/50 ; EQ : F = 9/80 et f = 6/40 ; FQ : un seul résultat, 31/140 ; et enfin SQ-R : F = 81/150 et f = 49/75. J'ai un peu de mal à interpréter, mais il semble que selon ce test, j'ai le syndrome.

J'ai fais aussi le test RAADS-14 ; j'ai un résultat de 27, avec les détails suivants : difficulté de mentalisation de 18/21 ; anxiété sociale de 6/12 ; hypersensibilité sensorielle de 3/9. Là encore, on dirait que ce test indique la présence du syndrome.
J'ai fais aussi le test qui semble s'appeler (je crois avoir perdu l'intitulé exact) le « quotient spectre autisme adulte » ; le résultat obtenu est de 35. Voici les détails

Habiletés sociales
Mon score : 9,0
Population générale : 2,6
Autistes : 7,5

Flexibilité attentionnelle
Mon score : 9,0
Population générale : 3,9
Autistes : 8,0

Attention aux détails
Mon score :5,0
Population générale : 5,3
Autistes : 6,7

Communication
Mon score : 5,0
Population générale : 2,4
Autistes : 7,2

Imagination
Mon score : 7,0
Population générale : 2,3
Autistes : 6,4

Il semble que là encore, le test à l'air de dire que j'ai le syndrome.

J'ai effectué un autre test, c'est celui où l'on voit des photos avec des yeux, l'opération consistant à dire si les personnes expriment telle ou telle chose ; le résultat est de 12 sur 36. Je crois que ce n'est pas très élevé. Et là encore, on dirait que le syndrome semble se rappeler à moi.

J'ai une question précise : ces tests constituent-ils des indices sérieux ?

Personnellement, je pense que de telles indications me disent la chose suivante ; vas y sylvain, fais le diagnostic.

Au plaisir de lire d'éventuelles réponses
Messages : 1
Date d'inscription : 08/09/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Re: suis je fou ou suis je austiste ?

le Jeu 8 Sep - 21:12
Salut à toi,

J'imagine que les réponses que l'on se donnent sont toujours insuffisantes puisqu'il en va de notre identité sociale ; il vaut donc bien que ce soit la société qui intervienne pour nous dire ce qu'il en est. Hélas, le tout venant étant assez peu compétent, les jugements s'y trouvent être hâtifs et faux. Ceux des spécialistes, plus longs, sont généralement plus sûrs.
Je présume que la folie tient au fait de ne pas parvenir à accepter une situation que tout le monde qualifie d'anormale. Si on l'accepte, cela doit s'appeler l'excentricité ! Le mieux est donc toujours de se lancer pour lever les doutes et mieux orienter les questions, les acheminer vers un stade
Je précise cependant, et c'est fort heureux, qu'il ne s'agit pas pour être ainsi "élu" ou "étiqueté" (c'est selon) de remplir tous les critères absolument au plus haut degré d'intensité. Mais essaie peut-être cette expérience de pensée : tente de te "convaincre" ou d'admettre que tu l'es vraiment, sur un mode virtuel, et vois ce que le monde serait alors pour toi et, surtout, comment tu te sentirais dans ce monde. Un petit pas dans une direction fournit parfois plus de réponses qu'une longue contemplation d'un abîme ^^.
Bon, j'imagine que tout cela n'est que lapalissade, mais n'est-ce pas précisément une bonne et franche vérité que tu recherches ?
Après, pour corroborer tes intuitions ou tes réflexions, essaie de demander à quelques âmes de confiance, de manière peut-être anodine, s'ils n'ont pas remarqué quelques éléments étranges, notamment au niveau de tics. On laisse parfois passer des choses !
Messages : 24
Date d'inscription : 23/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur

tu es mon sosie !

le Mer 14 Sep - 14:11
Salut Sylvain !

Je me reconnais beaucoup dans ta description car ...j'ai les mêmes symptômes si l'on peut dire et avec la même mésaventure au Lycée qui m'a marqué à vie .
et j'ai le même âge que toi .

Et bien moi je ne suis pas du tout diagnostiqué à part des tests sur internet tous "ultra positifs" (lol)
mais je suis persuadé d'être asperger .

Je n'ai pas encore fait la démarche de me faire tester réellement .

Je me reconnais dans cette phobie sociale , solitude , depression , envie d'en finir .

J'ai fini par fonder une famille de façon non conventionnelle .


mon questionnementà moi est venu de personnes qui me l'ont dit et d'un autre critère que je ne donne pas en espace public

Voilà si tu veux échanger pas de problème car je me retrouve comme beaucoup isolé et surtout non compris


Hervé
Contenu sponsorisé

Re: suis je fou ou suis je austiste ?

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum