Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Messages : 1
Date d'inscription : 24/06/2016
Age : 44
Localisation : IDF - Bretagne
Voir le profil de l'utilisateur

Maman d'un ado, suspicion d'asperger.

le Ven 24 Juin - 9:05
Bonjour,

Je me présente, je suis la maman d'un garçon de 17 ans 1/2 avec une suspicion d'asperger.

Je vous explique un peu son parcours.

Petit garçon précoce (langage acquis très tôt, a appris à lire tout seul à 5 ans) mon fils a été très indiscipliné et très brutal à l'école jusqu'au CE2. Cette année là il a changé du tout au tout avec la découverte de l'informatique, sa maîtresse le mettait sur un ordi pour qu'il ne perturbe pas trop la classe. Il a ensuite suivi une scolarité plutôt bonne jusqu'en seconde, les professeurs lui reprochant juste son manque de participation et de travail à la maison ainsi que son isolement. La seule matière où il n'a jamais réussi à avoir la moyenne est en sport.

Voulant faire un DUT informatique par la suite, il est donc entré en 1ère S. Dès le premier cours de math il a fait un blocage sur la prof, ce qui s'est confirmé au premier contrôle qui a été catastrophique, sa prof lui reprochant de ne pas développer ses réponses alors qu'il notait les bons résultats, elle l'accusait donc de tricher.

Début Mai je reçois un appel de son proviseur très inquiet, il avait mon fils dans son bureau, complètement éteint, prostré sur lui même, il me dit qu'il veut le faire hospitaliser en centre psychothérapique pour adolescent en urgence, nous donnons notre accord.

Nous ne sommes autorisés à voir notre fils que 3 jours plus tard, il a l'air reposé, nous parle bien, semble avoir retrouvé son humour. Une semaine plus tard, il a une autorisation de sortie pour le week end et en allant le chercher nous le retrouvons de nouveau dans le même état de détresse profonde, il ne parle plus. Nous arrivons à comprendre qu'il est tombé amoureux d'une jeune fille anorexique là bas, et qu'il n'ose pas lui parler.

Il est autorisé à sortir de l'hôpital le 22 Mai - enfin nous avons juste l'impression qu'ils avaient besoin de la place et qu'il l'ont mis dehors.

Le 6 Juin nous avons eu un rendez vous avec le pédopsychiatre du CPEA qui nous prend rapidement entre 2 rendez vous. C'est lui qui m'a annoncé que selon lui il s'agissait d'un asperger.

Depuis on nous a lâché dans la nature, nous laissant seuls pour prendre les rendez vous, pour faire le nécessaire. J'ai réussi à obtenir un rendez vous avec un neuropsychiatre à l'hôpital St Anne de Paris pour le 4 Juillet, mais il ne s'agira que d'un avis ponctuel, ce médecin m'ayant déjà fait une fleur de nous recevoir aussi vite. J'espère beaucoup de ce rendez vous pour nous diriger.

En ce moment mon fils est toujours autant en mode prostré, ne parle quasiment pas et toujours en chuchotant, n'a pas d'interaction avec nous, uniquement quand il a besoin de quelque chose. J'ai l'impression que la seule personne qu'il laisse rentrer dans son monde est notre chien qui le colle en permanence, il peut passer de très long moment à le caresser.

J'ai trouvé votre site en fouillant un peu sur internet et j'espère trouver ici, des conseils, de l'aide pour comprendre et aider au mieux mon fils. Désolée ma présentation est un peu longue mais j'ai essayé de raccourcir au maximum.

Merci à vous
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum