Derniers sujets
Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Messages : 18
Date d'inscription : 26/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

L'énergie psychique est-elle domesticable ?

le Jeu 4 Fév - 11:13
L'énergie psychique est-elle domesticable ?

Certains, certaines d'entre vous savent exprimer avec des mots leurs tensions intérieures. Mais d'où vient l'énergie qui provoque ces tensions ? L'expression - écrite, orale, artistique - c'est comme le grondement du tonnerre. Il ne dit presque rien de la foudre qui, elle-même, n'est qu'une expression particulière de l'énergie électrique. La lueur de l'éclair en dit un peu plus. La chaleur de l'impact qui fait fondre le sable en dit davantage. Mais tout cela, grondement, éclair, chaleur, ne décrit pas l'énergie. Ce ne sont que des phénomènes colatéraux, insignifiants par rapport à l'énergie qui les produit.
De la même façon, on ne peut exploiter, mettre en ordre de marche et finalement donner du sens qu'à une infime partie de la tempête qui sévit sous un crâne. Nos colères ne sont que des manifestations marginales de l'énergie psychique qui nous constitue pour l'essentiel. Elles n'en sont que l'expression la plus sauvage, et pourtant nécessaire. Une soupape régulatrice (ou libératrice). Nos créations artistiques procèdent de la même énergie, mais sous une forme plus élaborée. Si la colère est un grondement de l'énergie psychique, la création artistique est sa manifestation domestiquée la plus fulgurante. Il y a aussi la parole qui peut être plus ou moins maîtrisée, de même que le geste, de même que le sentiment. Bref, tout ce qui fait notre existence.
Plus généralement, ce que nous appelons "la vie" n'est que l'expression superficielle, infime mais visible, d'une énergie qui nous dépasse. Ce qu'il y a de miraculeux, c'est que cette énergie résiduelle est maîtrisée. Elle a du sens. Et l'on ne sait pas trop qui, dans l'invisible, parvient à donner une forme visible et sensée (mais parfois pour nous insensée) à cette vapeur d'énergie qui s'échappe du grand fourneau.
Pour maîtriser et donner de la valeur ajoutée à l'énergie de l'eau, on construit des barrages équipés de turbines. De même, pour ajouter de la valeur à l'énergie vitale brute, certains (que nous ne voyons pas) ont inventé le temps qui dilue l'énergie primordiale du big bang et la rend domesticable. Pour les scientifiques, nous sommes des "poussières d'étoile", parce qu'ils ne voient que la matière inerte. Et ils croient, ces naïfs, que de la matière inerte peut jaillir un poème, une symphonie, une oeuvre d'art !...
Non, ce qui produit les poèmes et les symphonies, c'est l'énergie maîtrisée de ce que, faute de mieux, on appelle "l'esprit" et de façon plus prosaïque, l'énergie psychique. Et je ne sais pas quels génies invisibles sont capables de transformer en réalité cohérente l'énergie de l'esprit pour produire le monde vivant que nous connaissons, et non pas la matière inerte qui n'en finit pas de tomber en poussière.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum