Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Messages : 108
Date d'inscription : 07/08/2010
Localisation : Var
Voir le profil de l'utilisateurhttp://autismepaca.wifeo.com

hypothèse de Jean-Marc sur différence de perception AHN et asperger

le Sam 11 Sep - 12:51
Bonjour,

voici le contenu de ma réflexion :

[b]pourquoi un AHN aurait moins d'anxiété que la norme contrairement à l'asperger qui est souvent très anxieux ?

L'amygdale pourrait être une réponse, car c'est son rôle, et il semblerait que chez un AHN son rôle soit modéré, et exagéré pour l'asperger.

Bien sûr c'est une hypothèse.

Les talents d'un AHN ou d'un asperger sont dûs à " quelque chose en moins par rapport aux autres" qui a pour conséquence " quelque chose en +" comme une perception visuelle différente avec un soucis des détails !

C'est un véritable paradoxe, d'ailleurs ne pourrait-on pas justement dire de l'AHN et du SA que ceux sont des "paradoxes" ?

Un AHN voit peut-être les choses comme elles sont surtout les AHN en fait, car la dimension affective est minorée,
un aspi ne voit-il pas le monde d'une manière " exagérée " amplifiée par une perception hypersensible ?

Et oui je ne cesse de m'interroger car je trouve souvent ce genre de différences entre des personnes AHN et aspie pourtant en principe similaires, un autre paradoxe.

Le cerveau d'un AHN ou d'un aspie est en fait trop plein de "si" et pas assez de "ça" en fait comme si on avait une création atypique
pour saupoudrer le monde de différences.

Alors quelle est le problème les autres et la société, qui normalise et lisse, mon fils m'a dit être asperger ce n'est pas bien, ce n'est pas vivre mais survivre dans ce monde, non pas à cause de sa différence mais à cause des autres qui ne sont pas différents.
Oh fait je rappelle qu'il a 11 ans.

Lui qui se croit bête à ce genre de pensée, et souligne d'ailleurs pourquoi moi je suis pas un surdoué des maths ou autres alors que
je suis un asperger ?

Hier il a trouvé le code d'un cadenas à code avec 3 chiffres en rien de temps, comment a t'il fait, un génie des probabilités ? non, simplement il a remarqué que lorsqu'il faisait tourner les chiffres a un certain moment il y avait un son que je n'ai pas entendu et un léger durcissement, il a fait le rapprochement et à trouver la combinaison, et il pense qu'il est nul et incapable !

Par Jean-Marc Bonifay
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum