Derniers sujets
Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Messages : 5
Date d'inscription : 04/04/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Besoin de conseils en région parisienne (est)

le Mer 20 Mai - 21:10
Bonjour,

voilà quelques temps que je suis venue me présenter ici, parce que je pensais que mon fils était Asperger.
Cet après-midi, j'avais rendez-vous avec le pédopsy du CMP, qui a confirmé que Cédric entrait dans le champ du syndrôme d'asperger.
Mais je n'ai pas très bien compris, la séance a été un peu déroutante.
Déjà, en arrivant, je lui ai demandé si je pouvais lui parler seul, parce que pour moi, n'était pas sure de mon hypothèse, je ne voulais pas faire peur à Cédric, ou le blesser et je voulais avoir son avis avant. Mais il a refusé et m'a dit que c'était la séance de mon fils et pas la mienne Neutral
Du coup j'étais un peu génée, je ne voulais rien dire devant Cédric! Au bout d'un moment je lui ai dit que j'avais contacté une association, j'ai donné le nom de l'assoc car je savais qu'il la connaissait, en disant qu'ils avaient pensé que Cédric répondait à la problématique dont ils s'occupaient. Histoire qu'il comprenne à demi-mot de quoi je parlais... Il a effectivement tout de suite compris mais il m'a demandé de dire à haute voix de quoi je parlais! J'étais piégée alors je l'ai dit mais à contre-coeur. Il m'a dit que c'était à Cédric d'être acteur de son diagnostic, que je n'avais pas besoin de lui cacher mes doutes, mais bon c'est un peu fort je trouves!
Bref, après il a lu le compte rendu du prof principal de Cédric sur son attitude à l'école (en se plaignant que c'était trop long), on a discuté, et en fait il m'a dit que oui tout ça rentrait dans le SA mais qu'il ne voyait pas l'intérêt de faire un diagnostic, étant donné que le SA n'avait pas de retentissement sur l'état de santé de Cédric (pas de perte d'appétit ou de trouble du sommeil), ni sur sa scolarité (ses notes sont bonnes et il n'est pas entrain d'être expulsé du collège). J'ai argumenté en disant qu'il était harcelé par ses camarades depuis la rentrée, qu'il passait son temps tout seul, que ses réactions non adaptées dans ses relation sociales lui valaient des heures de colle à répétition (et un avertissement de conduite), que la CPE ne savait plus quoi faire et que je l'avais même entendue une fois au tél lui hurler dessus parce qu'elle pensait qu'il lui mentait alors que Cédric suivait sa propre logique et était sincère, bref qu'il était en souffrance. Mais pour le psy c'était pas suffisant. Finalement il a concédé que ça pouvait être intéressant pour pouvoir orienter les pratiques de l'équipe éducative, mais du bout des lèvres...

Il m'oriente donc vers l'hôpital Debré, mais ne veut pas me faire lui même le courrier (pour des raisons que je n'ai pas bien saisies!), il me conseille de passer par mon généraliste. Sachant qu'à Debré ils ne prennent que les enfants de -8 ans pour le diag du SA (il en a 11), mais qu'il y aurait peut être une neuro qui le ferait et que donc en faisant ma demande via mon médecin traitant je pourrait peut être être orientée par elle.
Il m'a parlé du centre de Jossigny mais me l'a déconseillé parce que pas d'orientation vers une prise en charge ensuite
Il m'a aussi déconseillé Necker car selon lui ils ont une approche psychanalytique dans le diagnostic et donc ce serait pas bien...

Mais tout ça c'est un peu du chinois pour moi. Cédric est déjà suivi à Necker pour un syndrome polymalformatif donc ça me semblait logique d'aller là bas, mais je me dis que je dois suivre les conseils du pédopsy...

Est ce que quelqu'un de la région connait un peu ces centres et pourrait me conseiller?

Parallèlement il m'oriente vers une psy qui fait des thérapies de socialisation, mais il faut monter un dossier mdph car je ne peux pas du tout payer les séances donc ce ne sera pas pour tout de suite...

Bref je suis un peu perdue et j'aimerai des avis ou conseils. Merci beaucoup...
avatar
Messages : 390
Date d'inscription : 28/11/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin de conseils en région parisienne (est)

le Jeu 21 Mai - 8:41
Tu n'as vraiment pas de chance d'être tombée sur ce mec. C'est affligeant.
Comment ça le SA n'a pas de retentissement sur la santé?! Il a déjà essayé de se mettre dans la peau d'un aspie? Il fait quoi des hypersensibilités et surcharges sensorielles, de l'hyperactivité cérébral qui entraîne bien des insomnies, des activités parfois si envahissantes qu'on en oublis de manger? Ce type est un incompétent et tu ne dois pas hésiter à orienter ton fils vers le CRA le plus proche.
Le SA est un trouble neurologique, il y a donc des choses à faire, à mettre en place pour son bien être.
Messages : 5
Date d'inscription : 04/04/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin de conseils en région parisienne (est)

le Jeu 21 Mai - 20:26
Le CRA ici à priori ne fait pas les diagnostic, il faut passer par l'un des 3 hôpitaux qui le font et pour ça il faut une recommandation d'un médecin et de la patience...
Messages : 5
Date d'inscription : 21/01/2013
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin de conseils en région parisienne (est)

le Jeu 28 Mai - 9:06
Bonjour,

J'ai eu aussi le problème avec le CRA, il demande que l'enfant soit précédemment diagnostiqué. Et la seule solution que j'ai trouvé c'est de le diagnostiqué en libéral, ce qui coûte assez cher.
Le dossier MDPH pour avoir des adaptation scolaire et de l'aide pour payer les prises en charge tu va probablement devoir le monter, mais il faut trouver un médecin pour le certificat médical qui explique les difficultés de ton fils et éventuellement poser le diagnostic, vu que ce docteur du CMP semble dans le déni des conséquences de ce trouble pour ton fils, c'est super délicat.

Le pédopsychiatre en libéral, c'est normalement remboursé par la sécu (si dépassement d'honoraire faut voir avec la mutuelle), tu peux peut être trouver un pédopsychiatre libéral qui connais le SA pour voir avec lui ce qu'il est possible de faire sans que ca te coute un bras. Nous c'est le bilan qui a couté cher ADOS ADI-R. Y'a peut être possibilité de voir un pedopsy en libéral mais de faire juste les bilans a l'hôpital, ou dans un CMP???
Contenu sponsorisé

Re: Besoin de conseils en région parisienne (est)

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum