Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Messages : 424
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 24
Localisation : deux-sèvres
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Mer 4 Fév - 22:36
C'est une très bonne nouvelle. C'est assez rare les professionnels compétents et qui ont connaissance du SA. Tenez nous au courant de la suite
Messages : 24
Date d'inscription : 02/02/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Mer 4 Fév - 22:48
je pense que beaucoup de professionnels de la psychologie connaissent le SA dans son ensemble puisque c'est enseigné au cours des études mais de manière superficielle. donc pour moi, un professionnel compétent n'est pas celui qui connaît tout et qui saura poser tous les diagnostic, ce n'est pas possible, mais c'est plutôt celui qui saura reconnaître des signes et orienter vers des professionnels plus spécialisés et c'est ce qu'a fait cette neuropsy donc je suis satisfaite de son travail.
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 47
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 11:53
Bonjour,

Je suis nouvelle sur ce forum et maman d'un garçon de 14 ans suspecté Asperger depuis environ un mois. Il est également enfant précoce.
En lisant le témoignage de Tibou, j'ai senti un poids s'enlever de mes épaules tellement j'y ai reconnu mon fils !
Samuel a toujours été un enfant sage, gentil, facile à vivre. Il donnait l'impression de tout vouloir faire très vite. La propreté, la marche, le langage... rien ne nous a posé problème. Il s'est pratiquement élevé tout seul. C'était un enfant souriant, sociable. A l'âge où les petits regardaient des dessins animés, lui restait des heures devant des reportages et nous en faisait un résumé. Il engrangeait des quantités d'informations à une vitesse impressionnante ! Par contre, il avait du mal à tenir en place et avait tendance à dire sa façon de penser sans prendre de gants, même aux adultes.
En GS, il savait lire. Cela ne nous a pas étonnés plus que cela, car d'autres enfants sont dans le même cas. Mais en CP, l'institutrice lui a fait passer les tests de niveau CE1, et il les a tous réussis ! Il savait lire, multiplier, additionner, diviser, soustraire, lire l'heure. Du coup, après passage d'un test de QI qui s'est révélé supérieur à la moyenne et d'un test de maturité également dans les clous, il a pu sauter son CP. Et là, nous avons vu notre enfant s'épanouir ! Il adorait apprendre , découvrir de nouvelles choses. Dès qu'il a sauté sa classe, il a cessé d'être aussi remuant. Il était dans son élément. Il est aujourd'hui en 3ème, toujours avec son année d'avance. Il est 1er de sa classe avec 17 de moyenne. Il est bon dans toutes les matières, sauf en sport.
Il parle avec un vocabulaire très recherché, limite vieux français. Cela peut le faire passer pour prétentieux, ce qu'il est loin d'être. Mais il cherche souvent ses mots lorsqu'il doit évoquer ses sentiments. Ou ceux des autres. Il parle très vite, sans bien articuler. Et l'entourage doit souvent lui demander de répéter. Il fait aussi les multiplications de tête. Et les divisions. Car il a du mal à comprendre la méthode scolaire. Alors il préfère calculer avec sa propre méthode.  Même s'il est bon en tout, il préfère les chiffres. Ses professeurs l'adorent, il est l'élève parfait, tant sur le plan des résultat, que sur celui du comportement.
Il a une passion pour l'astronomie. Il connait tout. Le poids des planètes, leur composition, leur taille, leur histoire. Il est abonné à la revue Ciel et Espace et alors que je ne comprends pas un mot des articles, lui les lit et les comprend et doit nous les expliquer !
Il est très sensible et anxieux. Il est méfiant envers les autres enfants. Il a du mal à comprendre l'ironie, les taquineries, le second degré. Il rit en décalage à propos d'une blague. Quand un mot lui plait, il le répète à l'infini. Il ne sait pas mentir. Et je retrouve les mêmes yeux de cocker que le fils de Tibou lorsqu'on le dispute. Du coup, nous avons appris à lui dire les choses en expliquant bien, pour ne pas qu'il soit malheureux. Car il faut toujours tout justifier. Il a une mémoire infinie. Il sait ses leçons en sortant des cours et n'a pas besoin de les apprendre à la maison. Il retient au fur et à mesure. Il est organisé et méthodique. Les devoirs sont expédiés. Il adore d'ailleurs les faire.
Il est très sensible au toucher et aux textures alimentaires et des tissus. Il a des rituels et a besoin de sa routine. Il est très perturbé par les changements dans la maison, les arrangements nouveaux. Il est très tête en l'air et très maladroit. Il a des gestes brusques et parfois saccadés. C'est lui qui me casse ma vaisselle. Il a du mal à synchroniser ses mouvements (attraper un ballon, faire ses lacets...). Il lui est arrivé d'oublier son cartable sur le trottoir. Combien de fois ai-je dû retourner à l'école chercher un cahier, un livre, un vêtement oublié. Avant chaque départ en classe il fallait lui répéter ce qu'il ne devait pas oublier. Je ne vous explique pas l'angoisse lorsqu'il devait se rendre à la piscine ! Je lui faisais une liste afin qu'il n'oublie rien. L'organisation carrée du collège lui a fait du bien.
Niveau social, il a toujours été le toléré, le souffre-douleur, celui que l'on dénigre et que l'on finit par rejeter. Il est pourtant sociable et va vers les autres. Il veut se faire des amis, recherche la compagnie des autres enfants. Mais cela se termine toujours de la même manière : il finit par se retrouver seul et isolé. Pas de son propre chef. Ce sont les autres qui finissent par le rejeter. Et quand notre fils demande pourquoi, ils lui répondent qu'il ne sait pas jouer à leurs jeux. Et quand il essaie d'y jouer, on lui dit qu'il se tape la honte et qu'il est immature. Depuis janvier 2015, il fait une dépression suite au rejet des ses camarades. Du jour au lendemain, ses amis lui ont tourné le dos et il s'est retrouvé assis seul en cours, à la récré, à la cantine. Ils l'humiliaient, l'insultaient, le harcelaient. Lui qui ne pleure jamais, éclatait en sanglots au moment d'aller au collège. Il a fini par y aller de moins en moins. Je l'ai emmené voir une psychologue qui a alors évoqué Asperger. N'étant pas outillé pour le diagnostiquer, elle nous a orienté vers le CRA, qui nous a dit de d'abord passer par le CMP, qui a refusé de voir mon fils en prétextant que si la psychologue le disait,c'était vrai et qu'un enfant Asperger se voyait tout de suite. Du grand n'importe quoi ! Rien n'est plus difficile à déceler qu'un Asperger. Surtout associé à de la précocité. Maintenant, il nous faut trouver un pédopsychiatre outillé et confirmé dans le SA. Et chez nous, il n'y en a qu'un. Sans savoir ce qu'il vaut. En attendant, j'ai pris contact avec une dame maman d'un jeune de 20 ans soupçonné également du SA. C'est le parcours du combattant pour elle également. Nous partageons nos expériences.
Mon fils a passé les tests asperger en ligne et il est en plein dedans pour le quotient empathique et autistique. Ce qui explique exactement le pourquoi de ses problèmes avec les autres. Il se reconnait complètement dans le SA. Il m'a demandé de lui acheter le livre "toi qu'on dit autiste" de Claire GRAND. Pour moi, je me suis pris le guide complet de Tony ATTWOOD.
Est-ce aussi compliqué pour vous de faire établir un diagnostic ? Est-ce absolument nécessaire lorsque le SA n'est pas très élevé ? Au vu des barrières se dressant sur notre chemin, nous ne savons plus trop quoi faire !
Désolée pour la longueur du message. J'espère ne pas vous avoir ennuyés.
Sachez que vous lire m'a fait énormément de bien.
avatar
Messages : 229
Date d'inscription : 11/06/2013
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 12:34
Il suffit malheureusement de quelques incompétents ou personnes y mettant de la mauvaise volonté pour que le diagnostique devienne un parcours du combattant.

Le guide de Tony Attwood est très bien (même si je ne l'ai pas terminé et ait participé à détourner le sujet du forum à ce propos, pardon), ce que vous décrivez de votre fils parait suffisant pour confirmer vos doutes.

Je ne vois pas au nom de quoi le CRA pourrait refuser un diagnostique, à moins qu'il ait déjà été posé de manière sûre par un autre professionnel. A votre place j'insisterais pour recevoir un dossier de demande de diagnostique.

Cela dit l'absence de diagnostique ne vous empêche pas de faire un dossier à la MDPH si besoin.
Messages : 424
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 24
Localisation : deux-sèvres
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 13:43
Bonjour . En effet votre fils a beaucoup de particularités en rapport avec le SA . Je me retrouve beaucoup dans tout ce que vous avez dit . J'ai même pleuré au passage du rejet qu'il subit de la part des autres. Ça me fait du mal de me remémorer ces horreurs . Bref . N'allez pas dans un cmp il y a trop d incompétents ( y a juste a voir la réponse que vous avez eu de leur part...), prenez rdv avec ce psy qui connait le sA voir ce qu'il vaut . Et insistez auprès du CRA si c'est un CRA compétent.
Messages : 424
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 24
Localisation : deux-sèvres
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 13:45
A lui de voir s'il a envie de se lancer dans l'aventure du diag et pourquoi? Apres je ne pense pas qu'il ai besoin d'aide particulière vu tout ce que vous avez dit ?
Messages : 24
Date d'inscription : 02/02/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 14:28
Bonjour, ça fait toujours du bien d'avoir des témoignages d'autres parents dans des situations similaires.

Je me suis un peu renseigné sur le CRA et une de mes amies qui est psychologue spécialisée dans les TED m'a dit qu'il y a peu de chance que mon fils soit reçu au CRA pour un bilan car il ne pose pas vraiment de problème. Même si j'espère qu'il sera reçu, je me dis que finalement, rien que le fait d'avoir des réponses et une hypothèse de diagnostic, ça fait vraiment du bien. même mon fils le ressent apparemment car son instit à qui j'ai parlé ce matin m'a dit qu'il avait remarqué un changement dans son attitude. Il remarque qu'il essaie de participer plus en classe et qu'il va plus vers les autres.
rien qu'avec ça, je me dis qu'on a fait un grand pas.

Il est certainement possible qu'avec ce diagnostic à moitié posé, votre fils comprenne pourquoi il ressent ces difficultés et que ça l'aide à aller mieux.

l'histoire du cartable m'a fait rire car c'est déjà arrivé aussi qu'arrivé à la maison, esteban n'ai plus son cartable, on retourne à l'école et on voit le cartable au milieu du parking lol

malheureusement le harcèlement est déjà arrivé aussi, surtout l'année dernière où il tentait de se rapprocher de certains mais un jour il a voulu faire une blague à un enfant qui n'a pas apprécié, il a envoyé ses copains. Esteban, pris de cours et dans la panique, car entouré de 5 garçons dans un couloir, n'a pas su décrocher un mot pour expliquer le malentendu et s'est fait tapé dessus par les 5. Ses hurlements ont permis d'alerter un prof qui n'était pas loin. le directeur a bien pris les choses en main et cela s'est arrêté, mais esteban s'était complètement renfermé à cette époque, il passait ses récrés à lire en classe, il avait peur d'aller en récré. il a fallu du temps pour qu'il reprenne confiance. et aussi l'aide de certaines mamans de la classe qui ont été mises au courant de cette mise à l'écart de mon fils et qui ont fait en sorte de l'inviter à des anniversaires, à des regroupements de copains au city stade... ça l'a beaucoup aidé. je me dis qu'il a beaucoup de chance quand même d'avoir autant d'adultes à l'écoute autour de lui.
Messages : 24
Date d'inscription : 02/02/2015
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 14:33
par contre, mon amie psy spécialisée dans les TED me dit qu'elle n'est pas complètement en faveur d'un asperger pour mon fils car dans son test de QI wisc, son QI performance est de 120 et son QI verbal est de 103. il a 100 en compréhension verbale et 133 en organisation perceptive. il semblerait que ce soit l'inverse pour un asperger. Elle me dit aussi que mon fils a de l'empathie et qu'en principe les asperger et autistes n'en ont pas. En revanche, elle l'a déjà rencontré plusieurs fois et elle est d'accord sur les traits autistiques et sur le fait que ça ressemble beaucoup à asperger mais l'empathie et le QI verbal la questionne. vous en pensez quoi?
avatar
Messages : 229
Date d'inscription : 11/06/2013
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 15:06
Le diagnostique conclura peut être à un Trouble du Spectre Autistique avec une atypicité (son empathie).
Je pense que tout le chemin est fait dès lors que l'on accepté et compris les problèmes dont souffre notre enfant et que cela nous permet de trouver les réponses aux questions et des outils pour l'aider.
Avoir un diagnostique au bout du compte , c'est uniquement la reconnaissance, la légitimation de nos doutes et de nos inquiétudes face aux difficultés de notre enfant.
Le reste, (aides, prises en charge thérapeutiques et accès aux soins etc...) n'est pas soumis à un diagnostique précis mais à une reconnaissance de handicap validé par différents professionnels de santé et sociaux auprès de la MDPH. Donc j'ai envie de dire, Autiste de haut niveau, Asperger, ou lus généralement TED, ce n'est pas vraiment cela qui est important.
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 47
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 15:20
Merci à Ludovic, Mashka et Tibou pour vos conseils et votre soutien.

Je suis d'accord avec Ludovic concernant la compétence de certains professionnels. J'ai l'impression que ce syndrôme les déroute et leur fait peur. C'est ahurissant le peu de professionnels formés dans le SA !
Samuel n'a pas eu de diagnostic officiel posé. Le CRA veut impérativement qu'il passe d'abord par un CMP pour un pré-diagnostic approuvé par un médecin. Seulement ensuite, ce CRA recevra éventuellement Samuel. C'est le protocole, m'ont-ils dit. J'ai envoyé un mail également, mais aucune réponse.

Après, comme le dis Mashka, il n'a pas besoin d'aide particulière. Du moins dans la scolarité. Mais Samuel veut être reconnu. Même s'il est certain de l'avoir. C'est dans sa vie sociale que c'est plus compliqué. Il n'arrive pas à décrypter les codes sociaux. La psychologue nous a expliqué la manière de faire pour l'aider. Mais Samuel ne voit pas trop l'intérêt de répondre "oui,et vous ?" lorsqu'on lui demande si ça va. Ni de ramasser son camarade qui vient de tomber devant lui, ni de demander à un enfant qui pleure quel est le motif. Sinon, c'est un gosse génial. Un cadeau du ciel, comme mon mari et moi le disons. Et même s'il n'adhère pas aux mêmes jeux que les autres enfants, il est toujours partant pour tout. C'est un camarade facile, pas contrariant, doux. Alors nous avons du mal à comprendre pourquoi les autres s'acharnent toujours sur lui ? Peut-être avez-vous une réponse, Mashka, car vous semblez avoir connu cela aussi ?
Messages : 424
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 24
Localisation : deux-sèvres
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 15:50
Quand on me demande ' ça va? ' je répond ' qu'est ce que ça peut faire tu te fiche de la réponse ' car c'est uniquement une hypocrisie sociale cette question les gens n'écoutent pas la réponse dans la plupart des cas. Dire que les aspi n'ont pas d'empathie c'est faux. Mon quotient empathique est très faible mais cela ne m'empêche pas d'avoir du mal quand je lis comment on traite vos enfants. Nous ne sommes pas dénués de sentiments. Ceci dit le concept d'empathie est totalement idiot a mes yeux . Chaque sentiments s exprimant différemment chez chacun comment peut on prétendre être capable de se mettre a la place d'autrui?
Messages : 424
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 24
Localisation : deux-sèvres
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 15:53
Lolo59: Les enfants sont très cruels et fonctionnent en groupe auxquels ils s'identifie entre eux autour d'un intérêt commun . Bien souvent y a un leader et des ' servants ' . Si un enfant semble différent ou ' étrange ' et si l'enfant n'a pas été éduqué a ne pas avoir peur de cette différence il va exprimer sa peur a travers la violence et pour montrer aux autres membres du groupe que ce n'est pas une poule mouillée
Messages : 424
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 24
Localisation : deux-sèvres
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 15:54
Un aspi ne passera jamais inaperçu. Même s'il a mis en place des mimétismes cela ne semble pas naturel . Les autres voient qu'il est bizarre et ne comprennent pas forcément pourquoi.
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 47
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 15:58
Tibou, Samuel est dans le même cas que votre Esteban : il ne pose pas vraiment de problèmes. Allez dire ça à nos enfants ! Car pour eux, c'est un vrai problème. Mais comme vous, je suis persuadée que le fait d'avoir mis un nom sur le problème le soulage. Car ce n'est pas de sa faute, tout ça. Il peut l'expliquer. Maintenant, il faut qu'il agisse. Tous les jours après les cours nous faisons le point sur sa journée "sociale" et corrigeons ce qu'il a mal fait et lui conseillons quoi faire la prochaine fois. Et le matin, c'est le briefing avant le départ. Lol ! Il est d'une patience d'ange !! Heureusement que sa mémoire l'aide. Le plus difficile, c'est pour nous parents, de trouver certains comportements normaux parce que nous y sommes habitués et du coup de les laisser passer, alors qu'ils ne sont pas "normaux" et sont préjudiciables à l'enfant. Il faut repartir de zéro. Le manque d'empathie peut être un handicap dans la vie active.
Samuel est très à l'aise avec les gens plus âgés. Qui le comprennent et l'acceptent. Donc il ne cesse de compter les semaines le séparant de son entrée au lycée.

Concernant le harcèlement, nous avons la chance qu'il soit scolarisé dans le privé, dans une toute petite structure (160 élèves pour tout le collège). Mon aîné y était scolarisé, mon dernier y est également. Donc le personnel nous connaît depuis de nombreuses années. Et tout le monde a pris cette histoire très au sérieux. Le directeur nous a reçu, ensuite a convoqué les élèves délégués afin d'avoir leur opinion sur notre fils, a convoqué après Samuel avec son prof principal. Afin que Samuel ne reste pas seul aux récrés (il a quand même les 2 classes de 3ème sur son dos, le pauvre !), le prof de sport lui a proposé de venir aux activités sportives entre les midis. Il pouvait également aller au CDI après le déjeuner 2 fois par semaine. Mais le plus beau geste fut celui du surveillant qui a envoyé vers Samuel un groupe d'élèves de 4ème (donc du même âge que Samuel, puisqu'il a un an d'avance). Il nous avait expliqué y penser depuis quelques jours, car ces enfants étaient des protecteurs, des gentils ayant la même mentalité que notre fils. Et depuis une semaine, Samuel retourne au collège sourire aux lèvres. Mais toujours angoissé de tout faire rater ! Comme vous, nous avons eu la chance de trouver de belles personnes sur notre chemin.

Les misères d'Esteban m'ont fait monter les larmes aux yeux ! Pauvre petit bonhomme ! Depuis que je cherche sur le SA, je me suis aperçue que les personnes ayant ce syndrôme sont magnifiques et attachantes ! J'ai été étonnée par le fait qu'elles se reconnaissent mutuellement. Il y a comme un lien qui les unit.

Samuel avait un QI de 135, je crois. Mais il a été descendu à 115 je crois, car il n'arrivait pas à faire la relation de cause à effet. En fait, il n'arrivait pas à faire les puzzle. La psychologue m'a demandé de faire un puzzle noir avec des formes géométriques représentant un animal en ombre chinoise. Samuel avait échoué à ça. Et bien dès que je l'ai terminé, il m'a dit "donne, maman. Je sais faire aussi". Et il a réussi, mais seulement parce qu'il avait mémorisé la place des pièces. La psychologue ne m'a jamais envoyé le résultat du test, malgré mes nombreuses demandes. Et je pense qu'elle se doutait de quelque chose, vu son air embarrassé. Mais ce n'était pas la plus compétente non plus que nous avions pris.

Le SA se définit par 4 quotients : le quotient autistique, le quotient empathique, le quotient amitié et relation et le quotient méthodique révisé. Samuel est SA pour l'autistique et l'empathique. Et dans la normalité pour les 2 autres. Ma psychologue nous a dit que les Asperger pouvait être positifs dans 1 ou plusieurs quotients, à des degrés différents. Ce qui explique pourquoi chaque aspie est différent. Pour moi, le QI verbal de votre fils rentre dans le quotient autistique. Après, il cache peut-être son manque d'empathie. Les aspies apprennent à imiter pour se fondre dans la masse. Je ne sais pas ce qu'en pensent les autres personnes du forum. Pour ma part, je dirais qu'un Asperger peut avoir de l'empathie, mais des problèmes relationnels.
Avez-vous été sur le site de Sébastien VAUMORON ? Il explique très bien.
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 47
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 15:59
mashka a écrit:Un aspi ne passera jamais inaperçu. Même s'il a mis en place des mimétismes cela ne semble pas naturel . Les autres voient qu'il est bizarre et ne comprennent pas forcément pourquoi.

Que c'est bien dit ! C'est exactement cela !
Messages : 424
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 24
Localisation : deux-sèvres
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 16:06
Il y a autant d'aspi que de syndromes. Et je suis ravie de lire que vous êtes entourés de personnes intelligentes qui ne portent aucun jugement et qui essayent de mettre des choses en place ! De plus vous avez une bonne connaissance du SA. Tout ce que vous dites est juste et je ne peux qu'y adhérer . Sachez que les années lycée furent les plus belles de toute ma vie scolaire . J'ai pu intégrer une classe de surdoués et la je m'y suis fait de VRAIS amis .
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 47
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 16:07
mashka a écrit:Quand on me demande ' ça va? ' je répond ' qu'est ce que ça peut faire tu te fiche de la réponse ' car c'est uniquement une hypocrisie sociale cette question les gens n'écoutent pas la réponse dans la plupart des cas. Dire que les aspi n'ont pas d'empathie c'est faux. Mon quotient empathique est très faible mais cela ne m'empêche pas d'avoir du mal quand je lis comment on traite vos enfants. Nous ne sommes pas dénués de sentiments. Ceci dit le concept d'empathie est totalement idiot a mes yeux . Chaque sentiments s exprimant différemment chez chacun comment peut on prétendre être capable de se mettre a la place d'autrui?

Par contre, Samuel a du mal à identifier ses propres sentiments. Face au harcèlement subi, il me disait se sentir isolé, déprimé. Moi, je ressentais de la colère et de la tristesse. Et bien pas lui. J'ai biaisé, envoyé des sous-entendus, tendu des perches. Mais rien. A la fin, c'est moi qui ai dû lui demander si cela ne le rendait pas triste. Il a réfléchi et répondu oui. Comme la colère ou la rancune. On dirait que ces sentiments sont exclus de lui. C'est ou la grande joie, ou la dépression. Mais entre les 2, y a pas.
Messages : 424
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 24
Localisation : deux-sèvres
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 16:09
Je fonctionne aussi sur les extrêmes: Grande joie ou gros spleen . Tout est exacerbé. J'ai mis longtemps a identifier mes sentiments mais maintenant je sais reconnaître et différencier.
Messages : 424
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 24
Localisation : deux-sèvres
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 16:11
Beaucoup d'aspi ( ce n'est pas mon cas ) sont des crèmes incapables de détester quelqu'un . Face a l'incompréhension ils peuvent être tristes de ne pas comprendre pourquoi on s'en prend a eu mais pour autant ils ne vont pas en vouloir a la personne .
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 47
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 16:11
mashka a écrit:Il y a autant d'aspi que de syndromes. Et je suis ravie de lire que vous êtes entourés de personnes intelligentes qui ne portent aucun jugement et qui essayent de mettre des choses en place ! De plus vous avez une bonne connaissance du SA. Tout ce que vous dites est juste et je ne peux qu'y adhérer . Sachez que les années lycée furent les plus belles de toute ma vie scolaire . J'ai pu intégrer une classe de surdoués et la je m'y suis fait de VRAIS amis .

Merci, je ne suis pourtant qu'une débutante.
Je suis soulagée de lire que vous vous êtes épanouie au lycée. Samuel attend beaucoup du lycée également, et j'ai peur qu'il soit déçu. La psychologue dit la même chose que vous. Mon fils va être heureux quand je lui dirai !
Permettez-moi une question plus personnelle : comment se déroule votre vie d'adulte ? Socialement parlant. Avez-vous des amis ? Un travail ? Une famille ? En fait, cela fait plusieurs questions plus personnelles ! lol !
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 47
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 16:18
mashka a écrit:Beaucoup d'aspi ( ce n'est pas mon cas ) sont des crèmes incapables de détester quelqu'un . Face a l'incompréhension ils peuvent être tristes de ne pas comprendre pourquoi on s'en prend a eu mais pour autant ils ne vont pas en vouloir a la personne .

C'est exact. Ils préfèrent tourner la page et s'isoler (vu selon mon fils). Par contre, ils finissent par ne plus avoir confiance en les autres. Et cela se voit dans leur comportement. Quand j'ai expliqué pour Samuel à une de mes amies, elle m'a répondu que cela ne l'étonnait pas, car elle avait toujours trouvé mon fils en retrait, comme aux aguets. Je pense que le facteur déclenchant a été lorsque son meilleur ami l'a rejeté l'année dernière. Il n'a pas compris et s'est mis à regarder les autres avec méfiance. Ensuite, cela s'est reproduit cette année avec son nouvel ami. Et je crois que ces 2 évènements coup sur coup ont fait surgir le SA à la surface. Les aspies sont très sensibles, c'est vrai. Ils ont de vraies valeurs. Et quand ils sont blessés, ils tombent en grande souffrance.
Messages : 424
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 24
Localisation : deux-sèvres
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 16:20
Je m'en sors plutôt bien. J'ai in travail . Je vis avec mon conjoint et nous avons un enfant depuis peu. J'ai très peu d'amis et je les vois rarement par contre mes collègues m'adorent et j'aime parler avec des gens via internet ( forums ; groupes etc ). Chaque minute de la vie me demande des efforts inconsiderables sur tout c'est pour cela que parfois je traverse des périodes très rudes . Apres le SA féminin est assez différent du SA masculin a savoir que chez les femmes ça passe encore plus inaperçu. De plus les aspi a HQI ont tendance a assez bien ' s'adapter ' a la vie ' normale ' .
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 47
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 16:27
Penses-tu que le SA puisse être génétique ? La question est fréquemment soulevée.
Messages : 424
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 24
Localisation : deux-sèvres
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 16:35
Génétique donc héréditaire ?
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 47
Localisation : Nord
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Besoin d'avis et de conseils

le Lun 9 Fév - 16:43
mashka a écrit:Génétique donc héréditaire ?

Oui.
Contenu sponsorisé

Re: Besoin d'avis et de conseils

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum