Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Messages : 3
Date d'inscription : 22/05/2014
Voir le profil de l'utilisateur

maman d'une ado asperger

le Jeu 22 Mai - 22:29
Ma fille de 13 ans et demi est en attente d' un diagnostique du syndrome d'asperger.Elle est suivie par un pédopsychiatre depuis un certain temps et récemment par une psychologue spécialisée dans les troubles autistiques. Elle suit une scolarité sans difficultés en classe de 4ème .Elle n'a pas eu vraiment de difficultés relationnelles en primaire mais tout a explosé à son entrée au collège. Elle vit très mal le rejet des autres . Elle se sent repoussante et perd évidemment confiance en elle .C'est une battante qui force mon admiration mais toutes ces épreuves et ces humiliations à répétition lui font perdre gout à la vie même si le terme est un peu fort.
Elle va peut-être changer d'établissement à la rentrée prochaine ce qui permettra de repartir à zéro avec un nouveau groupe . J'aimerais pouvoir dialoguer avec des parents vivant aussi cette problématique afin de pouvoir trouver du réconfort dans cet échange. je souhaiterais aussi que des ados ayant vécu la même chose communiquent avec elle par le biais de ce forum afin qu'elle se sente moins isolée et plus comprise.
Messages : 4
Date d'inscription : 21/05/2014
Voir le profil de l'utilisateur

je suis aussi parent

le Ven 23 Mai - 15:04
J'ai 37 ans, je suis dans l'attente d'un diagnostic me concernant. Mon fils, lui, a été diagnostiqué asperger il y a un an. Il a 13 ans, et comme votre fille la rentrée au collège a été affreuse. aujourdh'ui il est en 5ème suivi par une avs et un infirmier qui vient de temps en temps au collège et qui connait ce syndrome. il est vrai que se sentir différent est très dur au quotidien. Mais il ne faut pas oublier que c'est cette différence qui fait que ceux sont des enfants extraordinaires.Mon objectif, ayant moi-même souffert de cette différence pendant de très longues années, est de faire en sorte que petit à petit mon fils assume sa différence en lui montrant les avantanges de ce syndrome. Je lui ai montré par exemple sur internet les personnalités célèbres atteintes de ce syndrome. Et là, il s'est senti encouragé. Mais biensûr, le quotidien reste avec des aléas. Dites lui que les personnes qui ont changées le monde étaient justement des personnes différentes et que les filles qui la mettent de côté ne voyent malheureusement pas plus loin que le bout de leur nez.
Messages : 3
Date d'inscription : 22/05/2014
Voir le profil de l'utilisateur

maman d'une ado asperger

le Ven 23 Mai - 20:05
Merci pour votre réponse qui me réconforte . Je sais que ces enfants sont fabuleux et qu'ils sont d' une grande richesse . Ce qui me désole c'est que personne ne semble s'en rendre compte ! J'ai beaucoup de mal à aborder ce syndrome avec ma fille car elle vit très mal sa différence , source de rejet , et donc refuse d'en parler .J'ai essayé aussi de lui montrer ces personnalités célèbres qui ont changé le monde mais elle a refusé de s'y intéresser, par contre, elle accepte volontiers l'aide du thérapeute. Je pense que nos enfants traversent la période de leur vie la plus terrible ( clone oblige ) mais qu'avec le temps ils pourront eux aussi connaître de belles amitiés et pourront plus s'affirmer dans ce qu'ils sont avec leur différence. J'essaie de rester positive et de maintenir chez elle, même si ce n'est pas facile, l'idée que la vie est belle et qu'il faut qu'elle passe outre ces remarques immatures et stupides . En tant que maman, c'est difficile de se sentir impuissante face à la souffrance de son enfant et puis il y a tellement de bêtise derrière tout cela....
Merci encore
Messages : 5
Date d'inscription : 29/05/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Egalement maman d'un ado Asperger

le Jeu 29 Mai - 10:09
Bonjour,

Nouvelle sur ce forum, j'ai lu votre message et me reconnais totalement dans ce que vous écrivez. Mon fils de 13 ans est également Asperger, le collège est une source de souffrance pour lui même si par ailleurs il ne rencontre pas de difficultés dans les apprentissages.
Son isolement s'accentue et j'ignore comment il convient de l'aider. Il est très difficile d'en parler avec lui car c'est un sujet qu'il refuse d'aborder.
Avez-vous le sentiment que la prise en charge de votre enfant produit des effets? Pour ce qui concerne mon fils, le suivi au CMP me semble un pis aller...j'ignore si les prises en charge au sein d'un groupe sont plus efficaces. Je constate que nous sommes tous quelque peu démunis face à ce handicap...
Messages : 3
Date d'inscription : 22/05/2014
Voir le profil de l'utilisateur

ado asperger

le Jeu 29 Mai - 11:09
Bonjour,

La prise en charge de ma fille lui apporte , il me semble, progrès et réconfort. Elle est prise en charge par un pédopsychiatre depuis l' âge de 4 ans . C'est cette personne qui a posé la suspicion du syndrome d'Asperger. Les pédo- psychiatres sont médecins et donc pris en charge . Je suis enseignante et de ce fait connait bien les CMP qui à mon avis sont incompétents face à ce syndrome car ils ne le maîtrisent pas du tout . Je vous conseille vivement d'aller voir ailleurs . Elle est aussi suivie par une psychologue spécialisée dans les troubles de l'autisme : c' est vraiment bien car elle lui apporte une aide concrète pour l'aider à se comporter d'une manière plus adaptée. Seul bémol, les psychologues ne sont pas pris en charge tant que le syndrome n'a pas été diagnostiqué, et donc la thérapie est assez onéreuse. Cette psy a fondé une association qui s'appelle Planète autisme : peut-être trouverez-vous un thérapeute près de chez vous. J espère que cela vous aidera à y voir un peu plus clair.... N hésitez pas à me contacter : on se sent ainsi un peu moins seule.
Messages : 5
Date d'inscription : 29/05/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: maman d'une ado asperger

le Ven 30 Mai - 9:59
Bonjour,

Je vous remercie pour votre réponse.
Je suis en effet à la recherche d'une association, il en existe quelques unes dans mon département mais j'ignore vers laquelle m'orienter. J'avais déjà par le passé effectué plusieurs démarches en ce sens qui se sont révélées infructueuses, sollicité de l'aide auprès du CRA qui a posé le diagnostic mais ils sont débordés et n'ont pas les moyens je pense d'assurer un suivi, qui n'entre d'ailleurs pas dans le cadre de leur missions. Il faut par ailleurs pouvoir consacrer du temps et de l'énergie à tout ceci, j'avoue en manquer parfois et me laisser gagner par une résignation douloureuse, ce qu'il faut précisément éviter.
S'agissant du CMP, on me propose une prise en charge au sein d'un groupe axé sur "la théorie de l'esprit". Le CRA qui a diagnostiqué mon fils préconise un suivi au sein d'un "groupe de rééducation aux habilités sociales" mais il n'en existe pas à proximité de mon domicile...le combat, empreint de doute et de lassitude, continue donc...
Bien cordialement
Contenu sponsorisé

Re: maman d'une ado asperger

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum