Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Messages : 11
Date d'inscription : 16/04/2014
Localisation : ici
Voir le profil de l'utilisateur

mes pieds...

le Jeu 17 Avr - 1:34
Bon, je ne suis pas très douée pour les phrases introductives, ni pour les présentations,mais je vais essayer tout de même pour vous exposer ma démarche. Avant d'aller plus loin, je ne pense pas être atteinte du syndrome d'Asperger. Toutefois, je suis une grosse curieuse de pleins de choses, férue de psychanalyse, de psychiatrie et d'anti-psychiatrie, de troubles mentaux, de psychologie, ainsi que de gestion sociale des maladies mentales (et même que parfois je mange des livres Razz ). Dans le cadre de mes différentes recherches j'ai découvert le SA (qui est encore un petit nouveau pour moi). Et là, PAF un éclair de lucidité m'a frappé en plein visage, je pense qu'il est possible qu'un de mes amis proches soit atteint (faute de trouver un mot plus adéquat, je suis désolée, moi je ne l'aime vraiment pas, ce mot)du SA. Mais bien sûr, il faudrait un diagnostic pour le savoir. C'est là que ça se complique, mon ami refuse de se faire diagnostiquer, il pense que ce genre de choses, c'est pour les tarés, voilà. Il a hélas une idée très rétrograde sur le SA. Vous me direz, si il vit sa vie ça ne pose pas de problème, l'ennui, c'est que ses relations sociales-professionnelles-affectives et familliales en pâtissent...et moi, je vois bien qu'il est malheureux, qu'il n'a aucun tact dans ses relations sociales qu'il est d'une franchise tranchante qui n'est pas au goût de tout le monde...voilà, voilà si ma démarche vous semble déplacée, ou si vous trouvez que je mets mes gros pieds indélicats là où ils ne devraient pas être n'hésitez surtout pas à me le dire, et je quitterai le forum  Smile. En revanche si certaines personnes veulent échanger, discuter avec moi et répondre aux questions que je me pose, j'en serait ravie  Very Happy 
A bon entendeur, je vous salue !
Messages : 424
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 25
Localisation : deux-sèvres
Voir le profil de l'utilisateur

Re: mes pieds...

le Jeu 17 Avr - 9:40
Je pense qu'il ne faut pas direct lui balancer la question du diagnostique en pleine figure. C'est une agression d'arriver dans sa vie qu'il s'est construite tant bien que mal sans connaissance du syndrome et de lui dire qu'il devrait se faire diagnostiquer. Je suis certaine que le fait de lui avoir parlé du SA va déjà le faire réfléchir et sûrement qu'il ira faire quelques recherches a ce propos. Tu peux lui prêter un livre si tu en as a ce sujet . tu peux lui parler du forum. Avant d'être diagnostiquée pour ma part certes je me sentais différente mais je vivais ma vie. Le fait de me coller l'étiquette asperge n'a rien changé de plus. Pour certain ça peut les soulager car ils pouvaient penser être schyzo comme souvent les mauvais psy d'où par leur ignorance peuvent arriver a de mauvais diagnostiques. Et moi aussi je déteste le mot ' atteint ' . ce n'est pas une tare. Encore moins une maladie.
Messages : 11
Date d'inscription : 16/04/2014
Localisation : ici
Voir le profil de l'utilisateur

Re: mes pieds...

le Mar 22 Avr - 17:09
salut mashka, merci pour ta réponse. mais concernant cet ami je ne lui ai pas balancé cash, comme ça : "salut-ça-va-non-parce-que-je-crois-que-tu es-autiste-asperger-en-fait-et-si-tu-allais-te-faire-diagnostiquer"  Rolling Eyes  . Je lui ai d'abord parlé du syndrome, je lui ai expliqué en quoi cela consistait, puis j'ai fait des parallèles avec certaines de ces attitudes. il nie en bloc, pour lui l'autiste surdoué, bah c'est l'image d'épinal que représente rain man. mon ami veut absolument se démarquer de cela, il aspire à la "normalité". le truc c'est qu'il ne l'est pas. je m'explique : il ne peut supporter aucun carcan social, moi je l'admire pour cette raison, mais tout le monde ne peut pas en dire autant. Pour prendre un exemple récent, il m'expliquait que ce week-end, pendant le repas de Pâques qui s'éternisait, il en a eu marre et il a quitté la table sans rien dire. Son père lui a demandé de se justifier, il a répondu qu'il se faisait chier, et qu'il en avait marre...bonjour l'ambiance... What a Face 
Autre exemple, sa copine lui a posé la sempiternelle question que toutes les nanas posent à leur mec un jour : "dis, j'ai pas un peu grossi ?" lui : "si, au niveau des fesses" rhoooo bah je te laisses imaginer la scène de ménage qu'il a eu après ça...le truc c'est que bon moi je veux bien le laisser "vivre sa vie" comme tu dis, mais quand il me raconte ses anecdotes, je vois qu'il est malheureux il se sent différent, mais il ne le vit pas bien...une fois après avoir fait pleurer sa copine une fois de plus il m'a dit "j'ai l'impression d'être un monstre" mais ça n'est pas le cas !! il n'a aucune intention de blesser les autres dans ses réponses/façons d'agir, il agit sans méchanceté aucune, juste avec spontanéité, je sais que certaines personnes ne voient pas l'utilité d'un diagnostic, mais je pense que cela pourrait tout de même lui être bénéfique, Socrate disait "connais toi toi-même" ne pas savoir ce qui ne tourne pas rond chez lui, le fait culpabiliser, en outre, à cause de problèmes relationnels avec ces profs et d'autres étudiants, il pense interrompre son master de philosophie sur Bergson. Je trouverai ça super dommage, car la philosophie c'est sa passion, on est déjà resté à en discuter pendant des nuits entières ! Tu dis toi-même que tu te sentais différente avant ton diagnostic, mais que tu vivais ta vie". Du coup qu'est ce qui t'a poussé à faire la démarche ?
Messages : 11
Date d'inscription : 16/04/2014
Localisation : ici
Voir le profil de l'utilisateur

au fait

le Mar 22 Avr - 17:12
au fait, je sais que ça n'a rien à voir, mais j'adore ton pseudo^^
Messages : 424
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 25
Localisation : deux-sèvres
Voir le profil de l'utilisateur

Re: mes pieds...

le Mar 22 Avr - 19:13
les films qui parlent de l'autisme sont des gros clichés , tout comme rain man , et cela véhicule une mauvaise image de l'autisme , c'est d'une débilité ! même s'il existe certains films ( plutôt documentaires je dirait ) qui traitent de l'autisme sans clichés , sans exagération . je n'ai jamais compris toute cette ' diplomatie ' dont il faut faire preuve , et pourquoi faut-il mentir ? putain le comportement NT est tellement con !!!! ton exemple en est la preuve , question ultime de la connerie ' j'ai grossit ? ' , la nana s'attend à ce qu'on lui réponde non même si c'est vrai ( on m'a expliqué le principe il y a peu et j'ai mis du temps à comprendre tellement on frise le ridicule !!! ) , mais du coup il a raison de répondre ce qu'il pense et si elle ne voulait pas entendre ce genre de réponse alors elle ne pose pas ce genre de questions cons , c'est aussi simple que cela . pas plus tard que dimanche , tout comme ton ami j'étais à un repas de famille ( le truc dont j'ai horreur , j'y est été seulement pour voir mon neveu , l'amour de ma vie ) , et du coup je ne parlais à personne même si cela faisait un an que je n'avais pas vu mes oncles et tantes . la différence c'est que l'on ne me fait aucune réflexion , ils ont l'habitude , et ce même bien avant d'être diagnostiquée asperge . l'énorme chance que j'ai et j'en ai conscience c'est que ma famille proche a toujours essayé de me comprendre et face à mon ' agressivité ' , ma franchise , mon manque de délicatesse etc , n'a jamais rechigné , même si parfois je sens que certaines choses peuvent les vexer sans en comprendre la raison ( j'ai des tas d'exemples en tête ! ) . Pour mes ' amis ' ( car il y en a quelques uns que je vois peu par choix ) , c'est la même chose , ils m'apprécient pour ma spontanéité , et mon manque de délicatesse , mon côté ' brut ' d'après leurs propres mots . il est le seul maitre de sa vie . j'ai moi-même tout arrêté quand j'étais à la fac alors que je voulais exercer un autre métier que l'actuel , mais beaucoup de choses ont fait que j'ai du tout plaquer ( par grand regrets je pense ) , cependant je ne me vois pas exercer le même métier toute ma vie , ma curiosité me pousse à aller encore plus loin . Par rapport à ton ami comme j'ai dis plus haut , le fait de lui avoir parlé du syndrome va peut être le faire réfléchir . Mais après c'est sa vie , s'il veut continuer sans en savoir plus libre à lui . et la ou je ne suis pas d'accord avec toi , c'est quand tu dis ' je vois qu'il est malheureux ' : empathie pure et dure qu'elle connerie !!!! qu'est ce qui te fais affirmer cela ? ta notion du malheur n'est surement pas la même que la sienne , nous avons chacun nos propres sentiments et notre manière de les exprimer alors entendre ce genre de conneries ça me fatigue ! lui seul peut savoir s'il est malheureux , personne d'autre .
pour finir , en ce qui concerne mon diagnostique , c'est quelque chose de très personnel que je ne veux pas raconter aux yeux de tous en répondant à un simple post . si tu le désires je peux t'en dire plus en privé , mais certainement pas ici .
et dernière chose : ce n'est pas à lui qu'il faut parler du syndrome mais à son entourage ( famille , conjoint ) , car ce sont souvent eux qui souffrent énormément , à cause d'une ignorance , des comportements d'asperge . Toute ma famille pensait que mon comportement était dû à certaines choses que j'avais vécu durant mon enfance , alors ils trouvaient cela normal que je réagisse ainsi etc , et en offrant un livre sur le syndrome à chacun , ils ont découvert des tas de choses ( cecic explique cela etc ) , et ma mère à même découvert beaucoup à propos de sa famille . il est bénéfique ( j'en suis certaine ) , que l'entourage proche ( celui qui compte le plus pour lui ) soit au courant de ces choses là , cela peut éviter bien des quiproquos etc .
Messages : 11
Date d'inscription : 16/04/2014
Localisation : ici
Voir le profil de l'utilisateur

Re: mes pieds...

le Jeu 24 Avr - 14:16
Pourquoi tu te permets de fustiger l'empathie ?? parce que tu en es dépourvue ?? je crois savoir que les asperges, comme tu dis on souvent une empathie faible. ça n'est pas pour cela que l'empathie en soi est "une connerie". L'empathie existe, On peut en avoir ou pas, c'est pas important, c'est néanmoins un phénomène connu et validé scientifiquement. les aspis et les NT sont "câblés" différemment, c'est pas pour ça qu'un mode de fonctionnement est inférieur à un autre. Quand quelqu'un qui m'est proche est malheureux, je le vois, et pour en avoir discuté avec l'ami en question je me trompe pas, parce qu'il verbalise son mal-être qui se traduit aussi par une dépendance de plus en plus forte à l'alcool...ça aussi ça m'inquiète...mais bon  Après l'empathie, en ce qui me concerne, j'en suis capable uniquement avec les gens qui me sont proches. Parmi tes proches NT, tu n'as jamais connu quelqu'un qui avait de l'empathie envers toi ? et qui savait comment tu te sentais sans que tu ouvres la bouche ? on est tous différents tu ne peux pas imposer aux gens de fonctionner comme toi, et de ne plus avoir d'empathie. ensuite quand tu dis "les comportements NT sont cons", c'est simpliste, et généraliste !! On parlait d'un comportement particulier d'une personne particulière, cette fille qui demande "j'ai grossit" et s'offusque de la réponse, agit stupidement, oui, on est d'accord. Mais moi en tant qu' NT je peux t'assurer que jamais je ne poserai ce genre de question, si je n'ai pas envie d'avoir un avis sincère. ne mets pas tous les NT dans le même sac, on est tous différents, NT ou aspis d'ailleurs. après pour mon ami je vais laisser courir de toute façon je n'avais pas l'intention de l'emmener de force faire un dignostic^^ Comme tu dis libre à lui. pour ce qui est de renseigner l'entourage, ça risque d'être un peu difficile dans le sens où sa copine est jalouse de moi et de la complicité qu'on a tout les deux elle ne m'écoutera pas. Ensuite sa famille, ses parents sont un peu un sacré couple de "bidochon" dans leur genre, avec des petites mentalités bien arrêtées,sur ce qui est bien et ce qui ne l'est pas, ce qui est "normal" et ce qui ne l'est pas et racistes avec ça. Imagine qu'ils demandent à leur fils de "s'arranger" uniquement parce qu'il a les cheveux longs !! Alors leur parler d'asperges, j'imagine même pas. en plus en ce qui concerne mon ami, rien ne prouve qu'il soit effectivement asperge. concernant ses parents, d'ailleurs il le dit lui même : "mes parents sont cons" ça me fait rire cette lucidité sur sa propre famille !! Alors que bien des gens on pour principe de ne jamais critiquer la sacro-sainte-famille...
je vais peut-être tenter de raisonner sa copine toute jalouse qu'elle est j'espère qu'elle agira dans l’intérêt de Gabriel (mon ami). tu as effectivement de la chance d'avoir une telle famille  Very Happy tu fais quoi comme métier actuellement ? tu as arrêté tes études à cause des difficultés liées au syndrome où parce que tu as voulu changer d'orientation (excuse je suis curieuse je sais , après tu n'es pas obligée de répondre, hein  flower )
en ce qui concerne les films sur l'autisme c'est vrai que se sont souvent des clichés, après venant de rain man c'est un vieux film donc c'est normal. on m'a parlé d'un film, "Adam" je crois, je vais tenter de le regarder voir ce que ça vaut
Messages : 424
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 25
Localisation : deux-sèvres
Voir le profil de l'utilisateur

Re: mes pieds...

le Jeu 24 Avr - 18:40
L'empathie est un concept totalement etrangé et n'ayant aucune crédibilité a mes yeux. Travaillant auprès de gens mourant a longueur de journée je suis incapable de leur dire ' je vous comprend je sais ce que vous ressentez car ce n'est pas le cas '. Chacun a une approche différente des sentiments. Et non personne n'a jamais été capable de savoir mes sentiments . pourtant je suis très expressive physiquement parlant. Et je sais reconnaître certains sentiments sur les visages des gens mais en aucun cas je ne me permet de dire que la personne souffre ou qu'elle est malheureuse car ce n'est peut être pas le cas . bref. La jalousie je ne comprend pas très bien le concept non plus. Je ne dis pas que tout les NT ou aspi se ressemblent. Tu ne m'a pas compris. Juste que je suis totalement étrangère et larguée a propos de fonctionnement typiquement NT. Pour répondre a râ question j'étais a la fac en arts du spectacle ce qui me plaisait énormément mais j'ai du arrêter pour trouver un travail stable afin d'être rassurée dans une routine quotidienne. Maintenant mon travail me convient. Je travail de nuit en psy. C'est ce que j'ai toujours voulu . mais mon rêve est d'animer des ateliers d'art thérapie. Pour les bond films : Adam ' Mozart ans the whale ' snoW cake '
Messages : 11
Date d'inscription : 16/04/2014
Localisation : ici
Voir le profil de l'utilisateur

Re: mes pieds...

le Ven 25 Avr - 18:48
Je ne t'avais effectivement pas compris, je pensais que tu jugeais les "comportements NT" comme cons. Toute NT que je suis la diplomatie, les "bonnes manières" et "l'hypocrisie" ne sont pas ma tasse de thé non plus !! surtout l'hypocrisie ça à le don de m'emmerder énormément, moi aussi. en revanche je "sais" d'instinct si quelque chose peut être perçu comme blessant et m'empêcher de le dire, en revanche si l'on me demande mon avis, bah, comme toi j'estime que c'est pour l'avoir, alors que l'on ne vienne pas chouiner après... Twisted Evil  notamment lors des repas de famille, "imposés" par tradition, j'ai jamais vraiment pigé... Shocked si on doit se voir c'est par plaisir, non ? quel intérêt si ça doit être quelque chose de subi ...
enfin, pour ce qui est de l'empathie, c'est quelque chose de très subjectif...je ne sais pas trop moi-même comment ça fonctionne, mais c'est bien là...je ne prétends pas que MA définition du malheur et/ou du bonheur est universelle, les choses qui nous rendent malheureux les uns les autres sont variables, mais lorsque que quelqu'un que je connais bien est malheureux, je le VOIS. ça n'est pas que je ressens ce qu'il ressent au moment où il le ressent, mais je dirais que c'est plus quelque chose que je remarque...enfin c'est compliqué...je pense que si jamais j'avais affaire à des personnes en train de mourir, je ne pourrai pas comprendre ce qu'elle ressentent n'ayant jamais été sur le point de mourir moi-même ! clown  tant mieux si ton travail te convient, c'est l'essentiel, en ce qui me concerne je cherche un peu ma voie, comme on dit...les expériences que j'ai eues du monde du travail m'ont très vite dégoûtées, à la fin soit je finissais en burn-out, soit je me faisais virer...j'ai énormément de mal avec la hiérarchie, et contrairement à toi les routines "m'enferment", m’oppressent, du coup pour le travail à heures fixes...bah c'est raté, héhé. Pour en revenir au SA (j'essaie de me documenter un max sur le sujet) j'ai l'impression que les aspis sont en train de sortir de l'ombre, et que l'on sort de la préhistoire neurologique où l'on était...parfois j'entends encore parler de "traitement" pour "guérir" l'autisme...mais dans l'ensemble, de nombreuses personnes s'intéressent au syndrome, pour ces aspects valorisants comme l'attention méticuleuses portée sur les détails...par exemple. je te remercie beaucoup pour les références cinématographiques que tu m'a filé, je vais m'avaler tout ça, merci  What a Face
Messages : 424
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 25
Localisation : deux-sèvres
Voir le profil de l'utilisateur

Re: mes pieds...

le Ven 25 Avr - 19:27
Il existe beaucoup de travail ou les horaires sont décalés ( ne supportant pas moi même les horaires de bureau ) . pour ce qui est de la hiérarchie pour moi elle n'existe pas. Je parle de la même manière au directeur qu'à l'agent . c'est pour cela je crois que mes collègues me choisissent comme porte parole lors des grandes réunions car eux craignent de perdre leur place alors que moi je pars du principe que si tu fais le job correctement on ne peut rien te reprocher . hesites pas si tu as des questions a poser ici ou en MP . c'est justement pour ne plus entendre que l'autisme est une maladie qu'il faut guérir que je passe un peu de mon temps libre ici
Messages : 11
Date d'inscription : 16/04/2014
Localisation : ici
Voir le profil de l'utilisateur

Re: mes pieds...

le Mar 29 Avr - 14:22
ho, ho ho des questions il y en aurait des tonnes ! Toi aussi n'hésite pas si tu as des questions sur le fonctionnements de ces êtres étranges que sont les NT  alien 
pour commencer je voudrais savoir quelle est la différence entre les autistes asperger et les autistes de haut niveau, n'ayant rien lu d'intéressant à ce sujet, ensuite qu'est ce qui expliquerait le QI sur-développé chez les asperger ? je n'ai pu trouver que des explications "génétiques" simplistes à mon goût et dangereux
ensuite il y a quelque chose qui me gêne énormément, j'ai lu dans de maints ouvrages dédiés à l'autisme, et c'est là qu'on voit que la psychiatrie n'est pas hermétique au sexisme : Il y aurait soi-disant moins de filles asperger que d'hommes !!!! ça me fait bondir quand j'entends des conneries pareilles ! On est dans le constat, là pas dans l'analyse, ensuite les mioches étant socialisés différemment à la naissance suivant le sexe, le syndrome sera perçu différemment, et moins décelés chez les filles, par exemple on préférera diagnostiquer de l'hystérie chez les filles...d'ailleurs très peu d'hommes sont diagnostiqué comme étant hystérique, parce que c'est bien connu, "hystérie" veut dire utérus donc, c'est un truc de gonzesse  Rolling Eyes 
l'art-thérapie ! quel pléonasme à mes yeux !! L'art n'est-il pas un moyen de s'exorciser soi-même, de réinventer le monde, de le redessiner, de le sublimer !! je trouve ça vraiment chouette ce que tu fais et j'espère que tu pourra animer ton atelier là où tu bosses
Tu ne m'a pas compris quand je te disais que je ne supporte pas les horaires "fixes" ça n' a rien à voir avec des horaires de bureau, même en bossant de nuit, avec tous les jours les mêmes horaires, savoir que mon temps est tout tracé, à l'avance ça m'oppresse...j'étais vendeuse pendant deux ans avant et je t'assure que j'ai fini en dépression...peut-être à cause des gens aussi...
P.S : désolée pour cette "diarrhée verbale" j'ai énormément de mal à structurer et à organiser mes pensées quand je tape à l'écran, j'ai peur de tout oublier alors tout cse bouscule en même temps...

autre petite question : tu m'avais évoqué ton diagnostic l'autre fois, tu  peux m'en dire plus en mp sur ce qui t'a poussé à "franchir le cap" ?
 Very Happy
Messages : 424
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 25
Localisation : deux-sèvres
Voir le profil de l'utilisateur

Re: mes pieds...

le Mar 29 Avr - 19:28
peux-tu arrêter d'utiliser des expressions imagées ? cela est très désagréable . le QI n'est pas surdéveloppé chez les aspi . cela n'a rien à voir . c'est juste que certains aspi présentent une forme de surdouance . mais je n'ai pas d'explication à cela . sait-on pourquoi un gosse est précoce à la base ? en ce qui concerne le syndrome et l'autisme de haut niveau , il existe une relation entre les deux . si je ne me trompe pas l'autisme de haut niveau n'est pas répertorié dans le DSM/IV , de plus : un Asperger ne connaît pas de retard du langage, ce qui est le cas dans l'autisme de haut niveau ;
un Asperger présente un QI verbal supérieur au QI performance, à l'inverse d'un autiste de haut niveau ;
un individu atteint du syndrome d'Asperger souffrirait globalement moins de difficultés dans les interactions sociales ;
le syndrome d'Asperger s'accompagne souvent de traits plus marqués tels que l'hypersensibilité à certains bruits ou aliments, dysgraphie, élocution très particulière (ton de la voix, prosodie, tendance au langage très formalisé même chez les enfants), propension aux routines répétitives et maladresse physique. source : Wikipédia . je trouve cela plutôt bien fait , que l'on me corrige si je me trompe . En ce qui concerne le fait que plus d'hommes sont aspi , c'est une question de génétique me semble t-il , il ne faut pas oublier le fait que bien souvent un aspi surdoué utilise beaucoup le mimétisme , ce qui l'aide à passer inaperçu comme les caméléons , peut-être existe-il plus de femmes surdouées ? car j'ai souvent eu écho du fait que ce sont souvent elles qui passent le plus inaperçu . a vérifier . l'hystérie est un terme désuet . il est souvent utilisé à tort et à travers . si l'on va dans ce sens , beaucoup d'hommes sont hystériques , le nom est juste différent . merci le sexisme de l'époque surtout et ce très cher freud !
Messages : 11
Date d'inscription : 16/04/2014
Localisation : ici
Voir le profil de l'utilisateur

Re: mes pieds...

le Mar 29 Avr - 22:05
eh, non je ne peux pas arrêter, désolée  No  je suis quelqu'un qui s'exprime ainsi, avec beaucoup de métaphores (je suis réputée auprès de mes amis pour ça d'ailleurs pour mes expressions alambiquées) mais si ça t'es désagréable je vais essayer de restreindre mes images. Malheureusement la distinction hommes/femmes persiste dans la psychiatrie, même à notre époque...alors que , biologiquement on est pareil à la base, au niveau de l'agencement du cerveau. ça n'est qu'à partir du moment où on sollicite plus certaines aptitudes chez les gosses en fonction de leur sexe que le cerveau se câble différemment Je pense aussi que la projection de cliché de genre sur un petit enfant rendra plus difficile le diagnostic. Si on part du gros cliché sexiste comme quoi les filles sont plus "douces", plus discrètes etc, le fait de pouvoir regarder les gens dans les yeux sera perçu comme de la timidité, connerie monstre !!
Freud n'est qu'un vieux gâteux qui prétend que tout les maux des individus viennent de problèmes avec leur mère, parce qu'il en a eu avec la sienne :p
moi c'est plutôt avec mon père que j'ai eu des problèmes...raté pour ce vieux schnock !
ah oui au fait, c'est quoi qui te gêne avec les expressions imagées ?
Messages : 424
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 25
Localisation : deux-sèvres
Voir le profil de l'utilisateur

Re: mes pieds...

le Mer 30 Avr - 0:51
Je raisonne par images. Tout ce que je lis ou entend se retranscrit en images dans ma tête . alors les expressions totalement abstraites sont compliquées a gérer et encore plus les expressions moches du genre ' le cul bordé de nouilles '. Bref. Cela est aussi douloureux que certains son ou quand on me touche.
Messages : 424
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 25
Localisation : deux-sèvres
Voir le profil de l'utilisateur

Re: mes pieds...

le Mer 30 Avr - 8:30
Voici un autre grand film : temple grandin
Contenu sponsorisé

Re: mes pieds...

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum