Forum de l'Association ASPERGER-AMITIE

Ce forum est dédié aux échanges concernant le syndrome d'Asperger

Derniers sujets
» Mes huit premières heures d'Aspie
Lun 19 Déc - 18:13 par HBF

» l'apprendre à 37 ans. Entre soulagement et ...
Lun 19 Déc - 18:06 par HBF

» hello à tous depuis paris :)
Dim 18 Déc - 18:20 par HBF

» Présentation Anael
Dim 18 Déc - 18:09 par HBF

» Salut tlm :)
Dim 18 Déc - 17:53 par HBF

» Présentation de rooter
Sam 17 Déc - 13:37 par lologm

» mon fils de 16 ans vient juste d'être diagnostiquer asperger
Sam 26 Nov - 1:44 par nifa

» - Sondage - Situation
Mer 23 Nov - 20:25 par HBF

» - Sondage - Alimentation
Mer 23 Nov - 20:15 par HBF

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Asperger en Touraine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Asperger en Touraine le Mar 24 Sep - 0:48

Bonjour

J'ai découvert le syndrome d'Asperger il y a quelques heures seulement, et les symptômes m'ont sauté aux yeux.

Je m'y suis reconnu dans une large mesure.
J'ai bientôt 38 ans, et une partie de ces symptômes que je traîne depuis l'enfance se sont soit atténués, soit je parviens à les juguler ou à les gérer avec l'expérience.

Depuis quelques mois, je me définissais moi-même comme un "handicapé social", et j'envisageais de plus en plus d'entreprendre des démarches visant à faire reconnaître cet éventuel handicap par la société. Ce serait pour moi une libération par l'acceptation.

Mais j'avais l'impression de nager en eaux troubles, ne sachant pas exactement de quoi je souffrais. Et ma psy ne m'a pas beaucoup aidé sur ce plan là jusqu'à présent.

En lisant par hasard la définition et la liste des symptômes du syndrome d'Asperger, et bien, la lumière fut, si j'ose dire.

J'exposerai mon ressenti et mes déductions lors de mon prochain RdV chez ma psychiatre.
Cependant, sans certitudes mais au vu de ce qu'elle m'a déjà dit sur le sujet du handicap, je crains qu'elle ne soit pas très réceptive.

Les bonnes âmes que les Asperger semblent être si j'en crois les sites que j'ai visités aujourd'hui (et dont j'espère faire partie - des bonnes âmes je veux dire) auraient-ils des conseils à me donner, quels qu'ils soient ?

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Asperger en Touraine le Lun 11 Nov - 19:16

Bonjour Herk,

J'ai aussi 38 ans et pense être Asperger, au moins sous latente. Les descriptions que j'ai pu voir collent assez bien avec ce que j'ai pu vivre. J'envisage aussi de faire reconnaître mon handicap et d'apprendre à disposer d'un peu plus d'habileté sociale. J'en ai marre d'être marginalisé, du mépris. Cela m'a déjà causé quelques dépressions. Ça suffit, je ne veux plus vivre avec cette angoisse qui me hante dans les contacts avec les autres.

Sinon, dis-moi, où en es-tu dans tes démarches ? As-tu trouvé une oreille réceptive pour faire part de tes difficultés ? Comment c'est passé ton rdv avec ton psychiatre ?

A bientôt,

Nicolas

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum