Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Messages : 1
Date d'inscription : 19/06/2013
Voir le profil de l'utilisateur

Suspicion d'Asperger pour mon fils de 8ans. Complètement perdue.

le Mer 19 Juin - 12:17
Bonjour à tous, 
Je me lance. Cela fait plusieurs années maintenant que je me demande si la différence de mon fils est simplement dûe à une immaturité, ou à un tempérament rêveur ou atypique comme emploie mon entourage ou à une "anomalie" qui porterait un nom et qui serait connue.

 Il est en CE1, il a très peu d'amis, malgré les nombreuses invitations lancées (et n'ont jamais été rendues) et semble plus attiré par le contact avec les adultes. Il ne s'intéresse pas au sujets évoqués avec lui, il ne pose pas de questions. 

Il est hypersensible, très attiré par la musique (il pratique le piano et semble avoir des facilités), à une très bonne mémoire visuelle, et adore imiter les autres. Vers 4 ans, il s'amusait à lire les chiffres sur les plaques d'immatriculation et passait beaucoup de temps à jouer avec une machine à calculer.

Il est très souriant, adore rire et parait très bien dans sa peau. Cependant, il est constamment en train de se tripoter une mèche de cheveux, ou bricoler la languette de sa montre ou se gratter une petite peau du pouce, parfois jusqu'au sang.

En CP, sa maitresse était très alarmiste, nous prédisait un échec scolaire pour lui. En classe, il répondait à "côté de la plaque" aux questions posées, ne semblait pas comprendre les consignes, avait besoin de sa maitresse à côté de lui pour se mettre au travail, avait de gros pbs de concentration. Elle perdait patience avec lui et notre bonhomme a perdu toute confiance en lui. Il a vu une psychologue qui nous a orienté vers une psychomotricienne. Il a travaillé avec elle pendant quelques mois et ça lui a fait du bien. Elle nous parlait alors d'une immaturité et les séances ont cessé.

Aujourd'hui cependant, les problèmes ne me semblent pas réglés. Je vois toujours mon fils un peu à part dans son monde, décalé. A l'école, je ne sais pas trop comment ca se passe. Son maitre ne se sent pas très concerné et je dois dire que je ne pose pas de questions. Par peur peut-être. 

Si je vous écris, c'est pour m'aider à y voir plus clair. On me dit qu'en tant que mère je dois l'accepter tel qu'il est, qu'il est différent c'est tout et que je dois faire le deuil d'un enfant idéal. Et moi je crois au plus profond de moi, qu'il a besoin d'aide. Mon mari suit mon raisonnement mais n'est pas très "proactif". il est sceptique, car lui-même enfant était "dans la lune". Donc j'alterne des phases où je me dis qu'il est comme ça c'est tout et d'autres où je laisse prendre le dessus de cette conviction que j'ai depuis toujours, qu'il est différent des autres. Nous avons 2 autres enfants, plus jeunes de 5 ans et 2 ans et je dis souvent que l'ainé "m'épuise, me vide". Il fait l'objet de toutes mes pensées, il accapare beaucoup notre attention, il est très bruyant.
Nous vivons au Pays Basque, si vous connaissez des personnes susceptibles de m'aider, je suis preneuse !

Je vous remercie d'avance pour votre aide et pour l'attention portée à ce roman !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum