Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Admin
Messages : 209
Date d'inscription : 24/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur

Appel à participation: Etude française de validation d'une échelle d’aide au diagnostic duTSA

le Mar 19 Fév - 23:35
Titre : : l'échelle diagnostique du syndrome d’Asperger (RAADS-R)

Le diagnostic de certains troubles du développement chez l'adulte est encore difficile. C'est le cas de l'autisme de haut niveau intellectuel et du syndrome d'Asperger. En effet, en France, il n'existe pas à l'heure actuelle de tests ou de questionnaires permettant de diagnostiquer facilement et précisément ce trouble. Plusieurs échelles diagnostiques ont néanmoins été développées en langue anglaise chez l’enfant, l’adolescent et l'adulte.
Parmi elles, l'échelle RAADS-R, qui est un outil clinique dont l'objectif est de mieux identifier les troubles du spectre autistique notamment dans les formes légères chez les personnes adultes et d'aider au diagnostic de l'autisme de haut niveau. Cette échelle se présente sous la forme d'un auto-questionnaire complété par la personne elle-même aidée d'un clinicien (psychiatre, psychologue) qui s'assure de la compréhension des questions et du choix des réponses. L'échelle contient 80 items. Les questions réparties dans 4 domaines - langage, intérêts restreints, relations sociales et activités sensori-motrices - se cotent en 4 points ("Vrai maintenant et quand j'étais jeune" ; "Vrai maintenant seulement" ; "Vrai seulement quand j'avais moins de 16 ans" ; "Jamais vrai").
Cette échelle fait l'objet d'une validation en langue anglaise (Ritvo et al, 2010) et a été traduite en français (Fiard et al. 2010). L'objectif de cette étude est d'effectuer une validation complète de cette échelle dans sa version traduite en français : la validation psychométrique et la validation diagnostique.
Pour mener cette étude de validation, un total de 300 adultes doivent être inclus, dont 100 adultes avec autisme de haut niveau, 100 adultes avec un autre trouble psychiatrique, et 100 adultes sans troubles du développement et/ou psychiatrique.
Les données démographiques ainsi que les caractéristiques cliniques des sujets seront recueillies. Concernant le groupe de sujets avec autisme, le questionnaire sera proposé dans le cadre des évaluations à visée diagnostique réalisées par les Centres de Ressources Autisme Languedoc-Roussillon , Rhône-Alpes, Poitou-Charentes et le Centre Expertise Autisme Adultes - CH Niort. Concernant le groupe de sujets avec un autre trouble psychiatrique, le questionnaire sera proposé dans le cadre du suivi habituel.
Suite à cette étude, les retombées attendues sont de deux ordres. Des retombées cliniques, dans le sens où la validation de cette échelle permettra la diffusion de l'outil et la généralisation de son utilisation dans les services dédiés au diagnostic des troubles envahissants du développement. A terme, cette généralisation permettra d'améliorer le diagnostic des personnes adultes avec autisme et de parfaire leur prise en charge. Les retombées concerneront également les activités de recherche. Comparativement à la population des enfants avec autisme, peu de travaux actuellement portent sur la population des adultes avec autisme de haut niveau. La validation d'une échelle de diagnostic facilitera la réalisation de telles études, en permettant notamment de travailler sur des échantillons clairement définis concernant leurs caractéristiques cliniques et de réaliser des comparaisons avec des travaux de recherche utilisant un outil diagnostic similaire.

Si vous souhaitez participer à cette recherche, merci de contacter Jean-Michel Hus, Cadre de Santé du Centre Expertise Autisme Adultes par mail : Jean-michel.HUS@ch-niort.fr
Messages : 14
Date d'inscription : 12/03/2013
Localisation : outre mer
Voir le profil de l'utilisateur

dans autiste asperger il y a autiste surtout............

le Sam 20 Avr - 13:42
bonjour suis intéréssé.le probleme des tests c de ne pas ce mentir.quand ont me demandais comment je faisais pour retenir les citations je répondais c mon coté autiste........pour la reconnaissance des visages je n avais pas de probleme je reconnaissais les gents mais je me suis rendue compte j etais imcapable de reconnaitre un visage.je reconnais un tout.pour le bruit pareille.me rend compte j ai pas de coté autiste le suis entierement.j ai seulement développé une adaptabilité incroyable un vrai caméléon.et c dure d expliqué ce sentiment de solitude toujour eut l impretion d etre un extraterrestre..par contre j ai appris a me servir de mon cerveau je n apprends pas je rentre des données j ai besoin de comprendre et mon cerveau fait le reste comme un serveur..quand je veux avancé dans un domaine je me demande quel information j ai besoin je les lis et mon cerveau fait le reste(c simplifié c beaucoup de travaille).par contre par moment impossible gérer l émotionnelle c comme si ma belle armure iron man ce fisurait.maintenant que j ai comprix les humains je m en m effientvoila tous ce qui etaient inconscient et devenue conscient et ca c effrayant...........
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum