Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Messages : 108
Date d'inscription : 07/08/2010
Localisation : Var
Voir le profil de l'utilisateurhttp://autismepaca.wifeo.com

ASPERGERS la nuit se rejouent les évènements de leur journée ?

le Dim 15 Aoû - 13:29
La nuit porte réellement conseil


« La nuit porte conseil », un proverbe qui se confirme.

Des chercheurs du laboratoire de physiologie de la perception et de l'action (CNRS/Collège de France) et de l'Université d'Amsterdam ont mis en évidence que le cerveau rejoue pendant le sommeil les événements de la journée.

Ils ont découvert que les informations consolidées étaient celles qui amenaient le meilleur résultat lors d'une prise de décision. Ces résultats sont publiés en ligne sur le site de la revue Nature Neuroscience.


Pendant le sommeil, les neurones de notre cerveau sont constamment actifs à des niveaux comparables à ceux observés pendant l'éveil.

Cette activité a une importance primordiale : pendant le sommeil, notre cerveau, inconsciemment, réarrange notre mémoire afin de permettre sa stabilisation et un stockage pérenne d'informations.
( note J-M: c'est particulièrement vrai pour les aspis et les AHN, c'est même extrênement important et poussé à l'extrême)


Des chercheurs du laboratoire de physiologie de la perception et de l'action (CNRS/Collège de France) et de l'Université d'Amsterdam ont appris à des rats à trouver des récompenses dans un labyrinthe puis ils ont étudié le cerveau de ces animaux pendant leur sommeil.

Ces scientifiques ont observé que le schéma d'action des neurones, pendant le sommeil, ressemblait à celui des états de veilles précédentes, au moment de l'apprentissage.

Mais toutes les parties de l'expérience ne sont pas rejouées de la même façon dans le cerveau.

Les assemblées de neurones qui étaient actifs au moment de la prise de décision, et tout particulièrement à partir du moment où l'animal avait compris et appris la tâche, se réactivent préférentiellement pendant le sommeil.

Cette découverte suggère que toutes les informations mémorisées ne sont pas consolidées de la même façon et que seules les plus pertinentes pour le comportement sont stabilisées.

Ces travaux représentent une avancée significative dans notre compréhension des traitements de la mémoire dans le cerveau et la façon dont les informations y sont codées.

Cette approche est nécessaire pour améliorer nos connaissances dans les cas de dégénérescence neuronale comme la maladie d'Alzheimer dans laquelle la mémoire est fortement perturbée.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum