Forum de l'Association ASPERGER-AMITIE

Ce forum est dédié aux échanges concernant le syndrome d'Asperger

Derniers sujets
» Mes huit premières heures d'Aspie
Lun 19 Déc - 18:13 par HBF

» l'apprendre à 37 ans. Entre soulagement et ...
Lun 19 Déc - 18:06 par HBF

» hello à tous depuis paris :)
Dim 18 Déc - 18:20 par HBF

» Présentation Anael
Dim 18 Déc - 18:09 par HBF

» Salut tlm :)
Dim 18 Déc - 17:53 par HBF

» Présentation de rooter
Sam 17 Déc - 13:37 par lologm

» mon fils de 16 ans vient juste d'être diagnostiquer asperger
Sam 26 Nov - 1:44 par nifa

» - Sondage - Situation
Mer 23 Nov - 20:25 par HBF

» - Sondage - Alimentation
Mer 23 Nov - 20:15 par HBF

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Bonjour de Marc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Bonjour de Marc le Dim 2 Sep - 12:34

Hier, à Paris jadis outragé, brisé, martyrisé, mais libéré (il manque l'accent !) Very Happy , j'ai découvert votre association fort sympathique et dynamique. J'ai donc fait bonne pèche pour mieux communiquer et asperger de bonne humeur ce forum. Je me présente donc : technicien de laboratoire scientifique à Mines ParisTech, dont le siège social est 60-62 boulevard Saint Michel à Paris.

A quoi, me direz-vous, cela sert-il de faire de la mécanique des sols et des roches ? En partie pour éviter une avalanche dans les Alpes ou les Pyrénnées, car leur cause est une rupture par cisaillement. Quésaco ? Un cisaillement est un frottement de deux surfaces l'une contre l'autre. Un peu comme lorsque votre pneu de voiture dérape sur la chaussée. Mais, dans le cas des roches et des terrains, il vaut mieux ne pas être à côté ! J'ai donc affaire à des matériaux déformables, sur lesquels des machines électroniques et informatisées exercent des pressions et enregistrent des déformations. Les essais vont jusqu'à la rupture et les traitements des mesures sous Excel, mais ce sont les ingénieurs de l'école qui interprètent scientifiquement les essais.

Pour exercer mon métier, un profil scientifique est donc requis. Il faut être bon en maths, en physique, avoir une bonne vue en 3 dimensions, pratiquer SolidWorks que j'ai appris sur le tas, avoir du bon sens physique, le goût de la programmation (LabVIEW est fort bien vu), du travail en équipe et individuel. Mais la convivialité est parfois au rendez-vous (barbecues, pots).

Pour moi, la communication reste difficile, tout de même. C'est l'écrit et les jeux de mots (laids, cela dépend, ou mollets) qui me caractérisent dans ces moments de décompression...

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum