Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Admin
Messages : 209
Date d'inscription : 24/07/2010
Voir le profil de l'utilisateur

AIDER UN ASPERGER

le Jeu 25 Aoû - 15:27
Un homme de 24 ans habitant à Granville 50400 cherche un endroit pour faire des rencontres ou association proche de chez lui. Pouvez vous nous faire savoir.
Merci
Messages : 2
Date d'inscription : 25/02/2014
Voir le profil de l'utilisateur

même demande pour Rennes

le Mar 25 Fév - 13:07
Bonjour, nous venons de nous inscrire et je m'aperçois que vous vous investissez beaucoup sur ce site aussi je me permet de vous contacter pour savoir si vous avez des adresses de personnes ou d'associations sur Rennes qui pourrait aider mon fils de 23 ans , Etie, étudiant, asperger, qui a envie d'en finir avec la vie car trop de solitude. Merci pour votre réponse et excuser mon intervention mais nous sommes un peu désespéré.Amitié.
Messages : 13
Date d'inscription : 23/02/2014
Voir le profil de l'utilisateur

solitude

le Sam 5 Avr - 14:17
Je comprends la solitude que je vis aussi et qui est désespérante le plus je pense à cet âge quand on se rend compte de la vie. J'ai 26 ans et vis également complètement isolée. Je ne suis pas à l'abri des toc, dépression et quelquefois l'autimutilation, j'essaie pourtant de vivre normalement en poursuivant mon rêve. Le plus douloureux c'est le regard des autres ou leur indifférence et découragement. Je comprends l'envie de vouloir en finir, le désespoir, je le ressens aussi. Il est difficile de trouver un sens à sa vie sans amitié ou amour. C'est pourtant le sort des aspies dans la société incompréhensive à ce syndrome. Au plaisir.
Messages : 6
Date d'inscription : 31/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: AIDER UN ASPERGER

le Lun 4 Sep - 17:37
La solitude est la pire chose qu'il soit...

Nous la vivons aussi dans la Sarthe. N'étant pas originaires de ce département... pas de famille... pas d'amis. Seuls tous les trois, mon mari, mon fils et moi... Ce n'est franchement pas facile.

Notre fils de bientôt 15 ans, rentre en seconde tant bien que mal... Son autisme se voit peu, mais il est extrêmement timide. Il aimerait rencontrer d'autres ados de son âge mais n'arrivent pas à discuter quand il ne connaît pas...

Tous les trois avons passé dix ans de notre vie en cercle fermé ! Personne à la maison. Les devoirs pour garder le "niveau", les promenades à trois...

Aujourd'hui, je n'en peux plus. J'aimerais qu'il rencontre (et c'est également son souhait) d'autres ados, jeunes adultes, enfants, pour discuter, rire, bref partager des moments sympas qui le sortiraient de sa solitude.

Alors si comme moi vous êtes une maman inquiète prête à tout faire pour aider votre enfant à sortir du silence, n'hésitez pas à me contacter... Nous sommes dans la Sarthe mais qu'importe...
Messages : 5
Date d'inscription : 09/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: AIDER UN ASPERGER

le Jeu 21 Sep - 15:24
Bonjour Flore
Ton message m'a beaucoup interpellée car je l'ai ressenti comme un appel à l'aide.
Nous sommes également dans votre cas (vie de famille en cercle fermé,la même routine, ...) donc je comprends aisément le sentiment de solitude que vous vivez et surtout pour ton enfant.
Comme je te l'avais proposé dans un précédent message, nos ados pourraient essayer de communiquer ensemble car mon fils a 16 ans, avec de bonnes capacités cognitives, intelligent, doux, timide, n'aime pas la violence et aimerait correspondre avec un autre ado comme lui.
Au plaisir de vous lire
Bonne journée
Fafa16
Messages : 12
Date d'inscription : 30/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Un point de vue spirituel sur l'Envie d'en finir avec l'existence sur terre

le Sam 30 Sep - 18:04
Bonjour,

Je me permet de poster quelques mots ici. Comme c'est un sujet triste l'envie d'en finir. (meme si ca n'était pas le sujet de départ.)
Je vais prendre le risque de dire une chose qui peut paraitre horrifiante ou démoniaque, tant pis. Mais je parle vraiment en connaissance de ces états là, et avec un coeur ouvert, de ce que j'en vois.

La première chose je crois, ce serait de comprendre que la mort du corps, ce n'est pas la mort de l'esprit.
Si on peut voir ça, on peut voir que vouloir sauver à tout prix un corps physique (ici incluant le cerveau et tout ce qui est mental), je crois que c'est une chose qui vient d'une mauvaise compréhention de ce qu'est réellement la vie de l'esprit sur terre.
Alors j'ai envie de dire ici, qu'on est maître de son existence sur terre, et que donc, quand l'existence n'est plus possible dans une certaine entité, on a le droit de choisir de laisser l'entité dans laquelle on est venu s'incarner, pour se libérer et retourner dans des espaces ou 'esprit retrouve le repos.
Je crois qu'on a le droit, et je crois que c'est important de sentir qu'on est réellement en droit de prendre une décision consciente, et que personne ne peut choisir pour nous.
Quand on sait ca, on est au coeur de la douleur, et pourtant, il se peut qu'on s'appercoive, soudainement, qu'on est calme. On peut sentir son esprit, au millieux de ces senstions terriennes si empêchantes, notre esprit est là.
On y a tous accès. Surtout les autistes.
Ca c'est pour la partie solitaire.

Ensuite, il y a le fait que dès qu'on se relie, la douleur partagée par les deux parties qui se relient disparait. parceque la douleur et l'amour ne peuvent pas co-exister. Donc en se reliant a une personne, (parole, contact, lettre, collaboration, petite activité en commun... on dissoud le peine. C'est pour ça que ça me semble si important de se relier, entre autistes, mais aussi avec d'autres, qui ont, pour x ou y raisons, une douleur en commun avec nous.

Voilà, je me trompe peut-être, je suis en recherche et jamais arrivée, mais je voulais partager ça, quand même,
parcequ'il y a quelques jours, j'ai du traverser un de ces moment critique de questionement conscient et intense sur mon choix de vivre encore ou non. Et la conscience a vraiment ses mystères!

Bonne chance pour ces chemins parfois serrés, je suis par l'esprit avec toutes les personnes qui vivent ça en ce moment, et ça, ça me fait arriver a transformer, et voir qu'on a tant à créer, dans ce monde en transformations difficiles!
Merci mille fois d'être là!



Messages : 8
Date d'inscription : 28/09/2014
Age : 26
Localisation : Paris
Voir le profil de l'utilisateur

Re: AIDER UN ASPERGER

le Mer 11 Oct - 23:00
J'aimerai aussi rencontrer du monde, j'ai 26 ans et je suis sur Paris (j'ai une voiture si besoin).

@Alice l'aurtiste :
Où en es-tu dans tes réflexions ?
Contenu sponsorisé

Re: AIDER UN ASPERGER

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum